mardi 6 novembre 2018

Et le porc s'engraisse !

"Yesssss !"

Il parait que lors des manifestations du Maïdan, souvenez vous, dans cette "révolution de la dignité" les "gentils démocrates européens de BHL" avaient décidé de virer du pays les oligarques qui depuis l'indépendance de l'Ukraine post-soviétique plongeaint le pays dans une corruption et dérive totales...

La belle affaire !

La terre était encore fraîche sur les tombes des sacrifiés du Maïdan que le pouvoir de la nouvelle Ukraine était donné à Piotr Porochenko, un milliardaire alcoolique et pape du chocolat qui va poursuivre en la multipliant la démence du pasteur sanguinaire Turtchinov en intensifiant la guerre contre les russes du Donbass tandis qu'il entraîne son pays dans un effondrement lent et un esclavage par la dette à un système mondialiste occidental belliciste.

La guerre et la misère ravage le pays, tués, blessés, réfugiés, exilés économiques etc... stigmatisent une population dont le pays qui est devenu le plus pauvre d'Europe appartient croise les pays émergents pour rejoindre le "Tiers monde"...

Enfin par pour tous les ukrainiens et particulièrement leur "représentant" Porochenko, car comme le rappelait Christiane Baroche: "La guerre enrichit les malins qui la servent" :
  • Le Président milliardaire ukrainien vient en effet de déclarer au registre unique des déclarations des personnes autorisées à exercer des fonctions gouvernementales 34,8  millions de Hryvnias de revenus pour cette année (1 091 260 euros), ce qui l'a augmenté au total à 125 300 000 hryvnias depuis janvier. 
  • En octobre, le boucher du Donbass a déclaré 28 817 000 Hryvnias (903 420 euros) des revenus du ministère des Finances pour l'aliénation des titres et des droits de l'entreprise. 
  • A rajouter aussi les dividendes supplémentaires de 6 000 000 Hryvnias (188 1010 euros) de la société anonyme publique.
  • De plus, depuis le début de l'année, les dividendes de Porochenko de "premier capital" sont déjà 84 700 000 Hryvnias (2 655 361 euros).
  • En outre, à partir de janvier Porochenko a déclaré 11 000 000 Hryvnias (344 852 euros) de revenus en pourcentage des dépôts à la Banque internationale d'investissement et 777 000 Hryvnias (24 359 euros) de revenus de la vente de biens immobiliers.

Soit un revenu total "officiel" déclaré par le chef de l'Etat ukrainien s'élevant à 125 300 000 Hryvnias (3 928 180 euros) ce qui représente une augmentation de 7,7 fois plus que pour l'année 2017, quand ses revenus n'étaient "que" de 16 300 000 millions Hryvnias (511 008 euros)


Qu'un chef de l'Etat gagne plus qu'un ouvrier, cela appartient à une logique aimplacable dde notre monde moderne, mais que le Président d'un pays en pleine dérive économique où le salaire moyen mensuel en 2018 est de 7 805 hryvnias (244 euros) profite de la guerre, de sa dictature et des perfusions économiques occidentales pour s'engraisser de la sorte cela devient obscène et criminel.
Car les revenus du satrape ukrainien et de ses sbires sont le fruit d'un commerce de guerre et de la liquidation des ressources nationales, bradées aux industries militaro-industrielles occidentales en compensation de leur parrainage et soutien à la guerre rampante déclarée contre la Russie par Kiev.

Mais le pire est certainement cet attentisme effrayant des ukrainiens qui se laissent conduire aux abattoirs des tranchées et de la récession économique mais confirme finalement que le Maïdan est bien une opération étrangère, car la situation de l'Ukraine est incomparablement pire que celle de 2013.

Erwan Castel


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.