HUMANITAIRE

OPÉRATION TERMINÉE LE 20 OCTOBRE 2018
Elena et ses 2 enfants Igor et Radion

Lorsque je décide en 2016 de venir habiter dans ce quartier bombardé d'Oktyabrsky, au Nord de Donetsk je ne pensais pas rencontrer autant de destinées humaines frappées aussi durement par la terrible convergence des souffrances de la guerre et des malheurs de la la vie. 

Immédiatement j'ai dirigé mes modestes actions humanitaires réservées jusque là à des organismes hospitaliers et orphelinats vers ces familles et des personnes isolées que je côtoie depuis plus de 2 ans maintenant. Yulia, Alex, Ludmila, Liuba, Sergei, Elena etc sont des personnes touchées par les bombardements, la misère économique, la maladie et que j'aide du mieux que je peux grâce notamment à la générosité de ma famille, d'amis, et de soutiens qui via les réseaux sociaux m'aident dans mes engagements dans le Donbass.

Aujourd'hui pour la deuxième fois cette fois je lance un appel à la solidarité.

Héléna est une jeune femme de 35 ans rencontrée en 2016 et qui depuis les événements tragiques qui ont frappé le Donbass vit un vrai calvaire social suite a une série de malheurs qui ne semble jamais vouloir s’arrêter. 
  • En 2014, l'armée ukrainienne frappe sauvagement ce quartier d'Oktiabrsky par des bombardements aériens d'artillerie et de chats de combat, la vie socio- économique s'arrête dans ce quartier où chaque jour on dénombre de niuvelles victimes. Oleg le mari de Lena décède peu après à l’hôpital 21 du quartier. Lena se retrouve alors seule dans la tourmente avec ses 2 enfants Igor et Radion agés alors de 3 et 5 ans. Son petit commerce (débit de boissons et restauration rapide) situé près de la gare ferroviaire bombardée est déserté par la clientèle et le niveau de vie, s'effondre de la famille s'effondre au seuil critique..
  • En 2015, la petite maison familiale est a son toir touchée par les bombardements qui ne cessent de frapper le secteur de l'aéroport situé à 500 mètres. Toit
  • En 2016, Igor, l’aîné des enfants subit un grave traumatisme psychologique à cause des bombardements ukrainiens qui secouent jours et nuit le quartier des thérapies trimestrielles sont alors décidées auprès d'un pédopsychiatre spécialisé mais opérant en Ukraine. Des frais supplémentaires importants sont alors engagés mais récompensés depuis cette année par des progrès importants pour Igor qui a retrouvé l'usage de la parole. 
  • En 2017, Lena pour pouvoir survivre avec ses 2 enfants et espérer réparer les dégâts dans sa maison décide d'ouvrir un deuxième petit commerce plus près du centre ville animé. 

Le 15 août 2018, un court circuit électrique nocturne déclenche un incendie qui détruit totalement le magasin, source de revenus permettant à cette jeune femme d'assurer la survie de sa famille.

Le petit magasin de Elena (débit de boissons et restauration rapide)

Malheureusement, les compagnies d'assurance ayant quitté le Donbass en guerre, Elena doit assurer elle même les frais de réparation de son local commercial et de ceux qui le jouxtent et ont également subi des dommages. 

Avec l'aide de ma famille, d'amis et de soutiens déjà impliqués dans les frais médicaux d'Igor, nous avons pu financer déjà la réfection de la toiture qui était le travail le plus urgent et important à réaliser. Mais il reste encore la façade et les équipements intérieurs à refaire pour pouvoir redémarrer l'activité et assurer la survie de cette famille du Donbass.

Pour finaliser les travaux et redémarrer rapidement son activité vitale pour elle et ses enfants il manque à Elena environ 150 000 roubles soit environ 2000 euros 

Voilà pourquoi je me permets de faire appel pour la deuxième fois à votre générosité humaine (la première fois c'était pour remplacer mon équipement informatique volé). 



Vous remerciant de toute l'attention que vous accorderez à cet appel, je vous prie d'accepter toute ma reconnaissance au nom de Lena, Igor et Radion.

Erwan Castel

Ps : Pour plus de renseignements vous pouvez me contacter via la messagerie ou mon adresse mail : alawata@gmail.com





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.