jeudi 21 février 2019

Venezuela, un bras de fer qui se crispe !



Les tensions entre les putschistes de Guaido et le gouvernement Maduro ne cesse de s'envenimer au Venezuela.

Guaido, la marionnette de Washington qui s'est autoproclamée "Président par intérim" menace et vitupère, donnant un ultimatum de 3 jours à l'armée vénézuélienne, toujours fidèle au pouvoir, pour choisir son camp. 

Derrière les putschistes on trouve tout l'empire de l'hégémonie occidentale hypocrite qui cristallise les débats sur la prétendue "aide humanitaire" étasunienne bloquée à la frontière avec la Colombie. 


Audiard nous rappelait que "les cons ça ose tout et c'est même à cela qu'on les reconnait", et ici nous assistons à un foutage de gueule paroxysmique de la part de la propagande occidentale qui veut nous faire avaler un anaconda ! 

En effet les USA, après avoir agité l'étendard des "droits de l'Homme" pour justifier les bombardements en Libye ou le terrorisme en Syrie entre autres pays non alignés et invoqué la sacro sainte "démocratie" pour organiser un coup d'Etat sanglant à Kiev par exemple, nous sortent aujourd'hui de leur chapeau d'assassin le lapin humanitaire qui n'est de fait qu'un cheval de Troie pour investir le Venezuela.

Car, même si le gouvernement Maduro n'a pas fait preuve de la meilleure gestion face à l'effondrement des cours du pétrole qui a mis à mal le programme économique et social lancé par Chavez, force est de constater que si son peuple est aujourd'hui affamé c'est aussi et surtout à cause de l'armada des représailles économiques lancées contre Caracas par les occidentaux, ceux là même qui aujourd'hui jouent les bons samaritains avec leur discours humanitaires.

Ces salopards d'occidentaux, si leur empathie était réellement sincère, commenceraient par lever leurs représailles économiques abjectes, à la place de cette gesticulation médiatico politique où derrière l'écran de fumée humanitaire s'agitent sur les frontières du Venezuela les services spéciaux étasuniens avec leurs auxiliaires locaux colombiens et autres contractors, idiots utiles recrutés dans les bas fonds du continent.

Une autre aide humanitaire authentique est en route, en provenance de Russie et de Chine, qui permettra à Maduro d'accepter une main forte et franche pour aider son peuple...

L'aide de ces pays tiers et puissants risque de changer la donne des tricheurs occidentaux qui s'ils insistent risque de voir leur opération s'envenimer sur le plan international et échapper ainsi à leur contrôle.

Voilà pourquoi Guaido et ses mentors de l'US Army ont lancé un ultimatum de 3 jours et invité l'armée vénézuélienne à renverser Maduro car le vent de la solidarité anti-mondialiste est en train de disperser leur écran de fumée nauséabond !

Erwan Castel

Source de l'article : RT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.