mardi 19 février 2019

Retour en chansons

297


Ce mardi 19 février 2019, nous sommes revenus du front sous les tirs des canons sans recul ukrainiens, mais aussi un soleil radieux qui semblent vouloir s'installer dans le Donbass au grand déplaisir de la neige qui se réfugie maintenant vers les zones d'ombre.

A notre arrivée à la base de la brigade Piatnashka, nous avons eu la belle surprise d'y retrouver (pour la troisième fois en 1 an) la chanteuse russe et rock star montante Yulia Chicherina venue apporter son soutien aux défenseurs du Donbass.


Mardi 19 février 2019

00h00, je prends ma garde au mur Nord de "Forteruine" au milieu des pas de la sentinelle Sud, des rafales erratiques et des ronflements qui viennent griffer régulièrement le silence de la nuit. Dans quelques heures nous rentrons à la base, relevés par un nouveau groupe qui lui aussi passe cette nuit au milieu des sacs à dos gonflés mais aussi des sacs de ravitaillement nécessaires pour tenir en autonomie complète sur ce front de Yasinovataya pendant plus d'une semaine.

Je pars entretenir dans la chambrée le petit poêle à charbon qui offre aux hommes en repos le confort à un sommeil récupérateur entre les missions et les corvées. Au milieu des corps habillés et assoupis gît dans ses rêves le jeune Blin qui est cajolé par tous et couvert d'attentions affectives qui contrastent avec la rugosité humaine qu'impose la vie sur le front.  Je pense souvent que pour mesurer la gentillesse humaine réelle, plutôt que d'observer les échanges réalisés avec autrui et qui sont souvent intéressés, voire hypocrites ou tout simplement conditionnés par l'éducation ou les circonstances, il vaut mieux observer les relations entre l'Homme et l'animal. Le chat à ce titre est un révélateur exemplaire, car en dehors de sa chasse aux rongeurs nuisibles, il reste indépendant des besoins de l'Homme et impose donc une relation désintéressée et réciproque. 


Blin dans son activité principale et préférée

Aux aurores nous sommes relevés par nos camarades de la compagnie qui arrivent lourdement chargés, tandis qu'un bourdonnement dans le ciel signale la présence d'un drone qui, vu l'heure matinale est plus que probablement ukrainien. 

Au milieu des plaques de neige mourantes, nous rejoignons le point de récupération où nous attends Bob et le camion Oural qui désormais sert pour les liaisons avec le front Nord.

"Tiomne" un jeune volontaire russe venu apprendre le métier des armes et défendre le Donbass.
Piloté par "Bob", un ancien camarade de la compagnie de reconnaissance de la 5ème brigade (2015-2016), le camion nous emmène jusqu'au Nord de la conurbation formée par Donetsk et Makkevka (cette dernière cité ayant une surface plus grande que la capitale). A l'arrivée débarquement des armes, des sacs, de Blin et des odeurs que les hommes s'empressent de traîner jusque sous une douche salvatrice.

A 11 heures, à peine fini le nettoyage des armes, on nous invite à assister à une prestation de Chicherina, cette artiste rock de 41 ans qui régulièrement quitte sa Russie natale pour venir encourager les défenseurs du Donbass dans une "tournée des popotes" aussi simple que chaleureuse. 


Pour se faire la cantine est libérée pour accueillir l'artiste, son inséparable compagnon canin "Rex" et des spectateurs toujours enthousiastes d'écouter des chansons spécialement écrites pour eux qui qui rendent hommage à leurs engagements sur cet avant poste de la Russie qu'est le Donbass depuis 5 années de guerre.

Dans notre stalovaïa (cantine), Chicherina et Rex 
Dans la foulée des chansons de Yulia Chicherina, des enfants d'une école du quartier invités à l'occasion, nous ont offert une belle prestation, adorable autant que consciencieuse, au cours de laquelle ils ont offert aux soldats de Piatnashka des cartes réalisées par eux et décorées avec soin et goût à l'occasion du prochain anniversaire de la création de l'armée rouge, le 23 février 1918.




Ces 2 prestations vivifiantes et généreuses ont achevé de dissiper la fatigue d'une semaine passée sur le front et de donner du baume aux coeurs des volontaires de Piatnashka qui ont reçu à travers les chants de l'ouralienne Yulia et les sourires des enfants du Donbass les plus belles récompenses de leur engagement sur ce front de l'Ouest défendant la Liberté des peuples.

Erwan Castel

Voici pour finir en chanson, le clip de la chanson "Ma Sparte" de Yulia Chicherina
dédiée au bataillon Sparta de feu "Motorola" 

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.