jeudi 28 février 2019

Photo du 28 février

302


Dans le crépuscule, riposte au fusil d'assaut sur une position ukrainienne située à 250 mètres.

Ce 28 février, notre secteur s'est brusquement réchauffé vers 12h00 lorsque les positions ukrainiennes voisines ont pris à partie le Sud de notre ligne de défense avec des tirs nourris de mitrailleuses, lance grenades automatiques, appuyés par un ou deux véhicules de combat d'infanterie BMP 1, aux aboiements de 73mm caractéristiques.

Depuis quelques semaines, sur fond d'élections présidentielles ukrainiennes, le front se réchauffe progressivement. Mais sur le terrain, si les ukrops affichent nettement une "envie d'en découdre", leurs actions restent statiques, essentiellement limitées à des bombardements et des mitraillages de 1er échelon depuis leurs positions.

Les échanges de tir, qui se sont poursuivis par intermittence jusqu'au soir, nous ont aussi convié au festival après qu'une vingtaine de grenades autopropulsées (AGS 17) et des balles de snipers nous aient pris à notre tour pour cible.

Erwan Castel

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.