mercredi 24 janvier 2018

Éclair de lucidité dans un océan de merde


Depuis 4 ans les médias occidentaux nous assomment avec une prétendue "invasion russe" dans le Donbass, prenant progressivement les fantasmes de leurs gouvernements pour des réalités...

Il reste encore dans cette Ukraine devenue un hôpital psychiatrique à ciel ouvert des hommes qui conservent un minimum de lucidité comme ce diplomate qui rappelle que, en cas de guerre avec Moscou, l'armée russe hisserai le drapeau de la Fédération en haut de la colonne du Maidan au bout d'une semaine...

Mais c'est peut-être justement ce que veulent les étasuniens : sacrifier leur bélier ukrainien contre les murailles russes pour mieux entraîner le monde dans une nouvelle guerre mondiale, thérapeutique pour leur économie exsangue...

En effet les occidentaux ont ici un scénario idéal pour provoquer la Russie : un peuple russe qui au regard de la prétendue "communauté internationale" est en Ukraine, mais dont ils savent pertinemment que Moscou ne laissera se faire massacrer.

Dans ce théâtre machiavélique les peuples ne sont que le décor consommable de la tragédie, l'offensive ukrainienne même critiquée par principe sera considérée plus légitime au regard d'un droit international contrôlé par les occidentaux qu'une intervention russe sortant de ces frontières pour sauver une population sacrifiée sur l'autel du Dieu Mammon.

Il reste encore l'option d'une nouvelle "Opolcheny" constitué de milliers de volontaires rejoignant les rangs des républicains, tandis que des partisans opéreront sur les arrières logistiques des soudards de Kiev...

Dans les 2 cas, le Maïdan sera libéré.

Erwan Castel

Source de l'article : Réseau international

Si la Russie décidait vraiment de combattre l’Ukraine, « alors il faudra au maximum une semaine pour occuper le territoire de notre ancienne république soviétique », a déclaré l’ex- porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Voloshin.

Il a déclaré que si l’armée russe devait utiliser toutes ses capacités militaires, « ni les » Javelins « américains, ni aucune autre arme ne pourraient aider l’Ukraine. »

« Oui, c’est [les Javelins] de très haute qualité, moderne, mais c’est juste un complexe antichar .. Alors que la guerre moderne est, avant tout, une guerre utilisant la composante aéronautique.

« J’ai regardé des documents intéressants, des enquêtes sur la conduite des hostilités par la Fédération de Russie en Syrie, la base de la campagne est l’aviation et les missiles de croisière, aéroportés et en mer. Contre cela, les Javelins sont absolument inutiles.

Ils ne nous sauveront pas de l’aviation stratégique russe, des missiles de croisière, des bombardements, etc. Je suis sûr que tout le monde le comprend parfaitement. Dans une guerre avec la Russie, avec une application à part entière de toute la puissance de l’armée russe, nous perdrions en une semaine maximum « , a déclaré Voloshin.

Pourtant, les sources des principaux médias occidentaux sont convaincues que « la Russie a attaqué l’Ukraine » – pendant tout ce temps, Kiev est resté indemne.


Traduction : Avic– Réseau International

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.