mercredi 10 mars 2021

Ukrops dans les startings blocks


(Initialement publié sur FB & VK)

En comparaison, et malgré leur intensité croissante, les bombardements ukrainiens sobt des indices moins importants que les nouvelles unités blindées qui viennent renforcer en convois continuels leurs bases d'assaut depuis 2 semaines.

A noter aussi les énormes dépôts logistiques hors normes organisés pour cette "Opération des Forces Combinées" ukrainienne dans le Donbass: munitions, vivres, matériel médical et carburant....

Aujourd'hui, sur le front Nord, les services de renseignement de la République Populaire de Lugansk ont noté l'augmentation du.niveau d'alerte dans les forces ukrainiennes pour les 28ème, 56ème 40ème brigades mixtes, 38ème bataillon , 131ème brigade , 7ème centre de communication tactique, 16e régiment de soutien opérationnel, 31e régiment de réparation et de reconstruction, 19e brigade de missiles, 43eme brigade .

Sur le front Centre d'importants convois routiers au départ de la gare de Ocheretino (12 camions et 7 bus) ont acheminés des unités d'infanterie vers les fronts de Pervomaisk (Ouest Nord de Donetsk) et Avdeevka (front de Yasinovataya au Nord de Donetsk) où un silence a été imposé sur les lignes ukrainiennes.

Normalement si la date du 15 mars, présentée comme "historique pour l'Ukraine" par des médias autorisés kiéviens, est celle d'une offensive militaire dans le Donbass, nous devrions observer durant ces prochains jours sur le terrain en plus de l`augmentation des bombardements :

  • une augmentation des reconnaissances terrestres et aériennes (drones) ukrainiennes,
  • une ouverture de couloirs d'assaut dans les zones minées de leur ligne de défense,
  • des déploiements d'unités blindées,
  • des tirs de réglages d'artillerie etc..

Perso, je pense qu'il est trop tôt pour la phase dynamique de l'offensive (si elle est lancée) mais qu'en revanche pourraient commencer l'activation de ses phases préparatoires, reconnaissances offensives, déminage, destructions d'objectifs stratégiques (dépôts ponts, télécommunications...), attentats contre des responsables militaires et politiques...

et pour commencer la phase diplomatique avec un ultimatum donné au Kremlin pour qu'il abandonne le Donbass à une épuration ethnique de Kiev, puis une sortie officielle des,accords de Minsk voire une rupture des relations diplomatiques...

Tout ceci n'est qu'hypothèses probables.

Ce qui est certain en revanche c'est que toute cette stratégie ukrainienne est pilotée depuis la Maison Blanche....

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.