mardi 16 mars 2021

Les yeux et le coeur à l'horizon

395

Sébastien, indicatif "Filin" un camarade fixant au loin la
ligne de front de Marinka (Sud Ouest de Donetsk)

Dans cet hôpital de Donetsk, spécialisé dans la physiothérapie et la rééducation motrice, nous sommes des dizaines de volontaires blessés à achever nos parcours hospitaliers, comme tant d'autres ailleurs, hier, et malheureusement demain. 


Mardi 16 mars 2021

Entre les cabinets de massage, les salles de sport et les visites, nombreux sont ceux qui regardent aux fenêtres élevées un horizon où leur expérience militaire trace le cheminement de cette ligne de front très aproche et que trahissent régulièrement les échos des tirs échangés entre nos camarades et les soldats ukrainiens.

Si nos corps mutilés et enchaînés aux soins hospitaliers ont figé pour des temps variables et trop longs l'elan de nos actions, en revanche nos pensées restent plus que jamais fidèles à notre engagement commun.

Aussi, soudés par une camaraderie indéfectible, nos rêves, nos regards et nos cœurs restent à jamais là bas, accrochés à cette terre des tranchées du Donbass griffée par l'Histoire et où se joue et se défend une idée certaine de l'empire de la Liberté  

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.