vendredi 24 février 2017

La "trêve selon Porochenko

Une commémoration du défenseur 
de la Patrie au son du canon


Depuis plus de 2 ans, le régime meurtrier de Kiev se moque éperdument des accords de paix internationaux qu'il a pourtant signé par 2 fois en septembre 2014 puis en février 2015 et continue en toute impunité à terroriser la population civile de Novorossiya...

Depuis plus de 2 ans, les puissances occidentales continuent de soutenir les crimes de guerre commis dans le Donbass, offrant même de généreuses subventions à ce régime quelques jours après de nouveaux bombardements génocidaires su Donetsk...

Depuis plus de 2 ans, la Russie tente de forcer l'application du processus de paix engagé à Minsk, en apportant un soutien humanitaire et politique aux Républiques de Donetsk et Lugansk qui se forcent à se maintenir dans une attitude exclusivement défensive...

Pour résumer cette interprétation ukrainienne criminelle des accords de Minsk en quelques mots, il suffit d'e rappeler simplement la chronologie du dernier cessez le feu convenu à Munich lors d'une nouvelle réunion du "format Normandie" :
  • Samedi 18 : Kiev s'engage à respecter un nouveau cessez le feu à compter du lundi 20.
  • Lundi 20 : L'Etat major ukrainien dans le Donbass refuse d'appliquer le cessez le feu
  • Mardi 21 : Kiev annonce le début du retrait de ses armes lourdes de la ligne de front
  • Mercredi 22 : L'armée ukrainienne bombarde les Républiques avec son artillerie
  • Jeudi 23 : Intensification des bombardements et des combats sur la ligne de front
Pour la seule soirée d'hier l'armée de la République de Donetsk a eu 2 tués et 5 blessés sur le front Nord.

Une menace grave humanitaire et écologique


Au Nord Est de Donetsk au niveau de la zone industrielle entre Yasinovataya (républicains) et Avdeevka (ukrainiens) l'usine de traitement et de distribution d'eau potable a de nouveau été la cible de l'artillerie  kiévienne, qui a touché par 6 fois les infrastructures de la centrale. Cette fois c'est un entrepôt de chlore, des réservoirs et des locaux administratifs qui ont été touchés, et le personnels a du évacué les locaux. Ce matin des coupures d'eau apparaissaient dans les quartiers Nord de Donetsk.

Cette usine qui est l'objectif des dernières poussées offensives ukrainiennes pour conquérir la "zone grise" sensée rester neutre, représente une menace importante pour la région car c'est elle qui distribue l'eau potable à la majorité de la population des villes du secteurs (Avdeevka, Yasinovataya, Makeevka, Donetsk), et elle dispose également d'importants stocks de chlore qui représente une menace écologique s'il venait à être libéré.

Les forces ukrainiennes se sont rapprochés jusqu'à 200 mètres du complexe industriel, et cette avancée qui est confirmée par les observateurs de l'OSCE, place depuis le mois de janvier ce point sensible, sensé être protégé et par les accords de Minsk et par la convention de Genève, au milieu des affrontements armés. Déjà début février suite aux bombardements de l'usine "DFS" la distribution d'eau avait été momentanément suspendue, provoquant un cessez le feu pour des réparations d'urgence.

Mais aujourd'hui Kiev semble vouloir continuer dans son intention terroriste de s'en prendre à la population civile du Donbass par n'importe quel moyen...

Chronologie des événements de la soirée du 23 février 2017

(Publié initialement sur Facebook)

Depuis le Rond Point du Mineur au Nord de Donetsk, les détonations d'arrivées se font entendre au Nord vers le secteur de Spartak avec la régularité et la puissance d'une artillerie lourde.

Cherchez l'erreur : car officiellement les armes lourdes ont été "retirées de la ligne de front" depuis hier !!!!

A moins qu'il fallait peut-être comprendre "les armes lourdes ont retiré sur la ligne de front !"

Ah, ce langage ukropithèque et ses subtilités syntaxiques au gout de sang !

18h15 : pour la soirée de la "journée des défenseurs de la Patrie", le moins que l'on puisse dire est que les organisateurs ont mis le paquet côté ambiance sonore !


Bombardements dans le secteur de Donetsk le 23 février soir
Du Nord au Sud : Yasinovataya - Spartak - Aéroport - Volvo Center - Staromikhailovka
19h00 : les tirs d'artillerie ukrainienne s'intensifient
20h45 : détonations dans l'Ouest de Donetsk 
21h00 : notre artillerie riposte
21h15 : coupures de réseau sur le Nord de Donetsk 
21h30 : fortes détonations secteur Spartak, je rentre chez moi au Nord de Donetsk
21h40 : tirs de mitrailleuses lourdes et mortiers sur Spartak - retour connexion.
21h45 : accalmie dans le Nord de Donetsk avec persistance de tirs sporadiques d'artillerie lourde ukrainienne
22h15 : tirs d'infanterie nourris dans le secteur de Spartak
22h20 : des combats viennent d'éclater sur le front de Marinka (Sud Ouest de Donetsk)
22h30 : les combats s'intensifient du côté de Spartak (Est Aéroport). En plus des armes d'infanterie, lance grenades automatiques (AGS) et tirs de chars de combat
22h45 : bombardement de la périphérie Ouest de Dokuchaievsk (Sud Donetsk) à partir des positions ukrainiennes de Taramchuk
23h45 : accalmie dans le Nord de Donetsk 
00h20 : retour des bombardements de l'artillerie lourde ukrainienne sur Spartak 

01h00 : environ : accalmie dans le Nord de Donetsk 

Au cours de cette soirée, d'autres secteurs ont subit des attaques ukrainiennes comme au Nord de la République de Donetsk, les secteurs de Gorlovka et Debalsevo ont eux aussi vécu  le "cessez le feu" version ukrainienne !

D'Ouest en Est : Zaitsevo - Holminsky - Novoluganskoe - Kalinovka

"Vous êtes l'un d'entre nous !"

Vidéo commandée par la République Populaire de Donetsk à l'occasion de la"journée du défenseur de la patrie". Entre des scènes d'entrainement militaire des soldats de la DNr évoque leur métier, leurs vie et l'amour de leur pays.






*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 

Erwan






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.