lundi 1 octobre 2018

3 enfants tués, 2 autres blessés dans le Donbass


Hier 30 septembre 2018, la guerre a ensanglanté à nouveau le Donbass, et particulièrement sa jeunesse qui a été frappé durement avec 3 jeunes tués et 2 autres blessés.
  • Dans le secteur de Gorlovka (Nord de la République de Donetsk), 2 enfants de 13 ans, 1 enfant de 12 ans ont été tués et 1 enfant de 10 ans blessé par une mine antipersonnelle MO50  
  • Dans le secteur de Staromikhailovka (Ouest de Donetsk), c'est une adolescente de 16 ans qui a été blessée par le bombardement d'un Véhicule Blindé d'Infanterie ukrainien de type BMP.
Ces 2 tragédies, rappellent à la fois la permanence quotidienne de la guerre qui menace une population civile survivant sur une ligne de front présente dans de nombreuses zones résidentielles.

Les mines qui depuis 4 années sont posées sur les 300 km de front, sont un danger premier, tant pour les soldats que la population civile car souvent posées dans l'urgence de combat elles n'ont souvent jamais fait l'objet d'un référencement, d'un relevé cartographique, voire même d'une signalisation réglementaires. Par ailleurs, la poursuite quotidienne par les ukrainiens des mitraillages et bombardements de la ligne de front empêche de réaliser des campagnes de déminage exhaustives.


La ville de Gorlovka qui depuis 2014 est régulièrement touchée par des bombardements a décrété un deuil pour la mémoire de ces trois jeunes fauchés aux printemps de leurs vies. 

Autres articles : DNR News, Dan News, Printemps russe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.