mardi 6 avril 2021

Un ciel ukrainien aux couleurs de l'OTAN


Dernière minute !

Un nouvel attentat terroriste s'est produit à Donetsk ce matin du 6 avril 21! 

Dans le quartier de Kalininsky, un colis piégé a explosé à l'entrée d'un immeuble d'habitations au 20 de la rue Ovnatanyan, dans le district de Kalininsky (Est de Donetsk). Un homme a été gravement blessé et transporté à l'hôpital.

________________________________________________________


Ces deux derniers jours, tandis que continuent les bombardements et les renforts ukrainiens dans le Donbass, l'OTAN continue de sillonner le ciel ukrainien pour des missions de ravitaillement ou de reconnaissance, tandis qu'au sol elle envoie aussi par convois ferroviaires des unités blindées dans sa colonie kiévienne...

Sur le front du Donbass...

Les forces ukrainiennes, continuent leurs bombardements du front par exemple:

  • 5 avril 21,14h55: Bombardement ukrainien du village de Shirokaya Balka depuis les positions de  la 10e Brigade ukr à Novogorodskoe. 12 obus de mortier de 82mm.
  • 6 avril 21, 11h03: Bombardements ukrainiens multiples avec lance grenades automatiques et mortiers de 82mm sur la périphéries Ouest de Donetsk (Trudovsky, Staromikhaïlovka, Abakumova).
  • 6 avril, 14h00 : Bombardements ukrainiens sur les villages de Kominternovo et Vedenskoye, sur le front Sud de la RPD.
5 avril 21, reportage de Sladkov sur le front Nord de Donetsk,
quartier d'Oktyabrsky face aux positions ukrainiennes de Peski.


Du côté de l'OTAN

Le pont aérien logistique de l'US Air Force vers l'Ukraine continue: ce 5 avril 1 autre C-17 "Globelmaster III" (immatriculé 06-6161) au décollage de la base de l'OTAN de Ramstein (Allemagne)  est arrive de nuit sur l'aéroport de  Kiev Borispol avec du fret militaire. Il s'agit du 3ème avion cargo en 48 heurs, 2 autres C17 ayant acheminé du fret militaire à Lvov et Kiev le 4 avril 21.



Ailleurs, ce sont de nouveaux convois ferroviaires de l'OTAN qui, sous couvert des exercices interalliés "Defender 21" transportent en Ukraine des brigades blindées étasuniennes:

Entre Lvov et Kiev convoi ferroviaire étasunien et britannique transportant
 des blindés d'infanterie M2 Bradley, des Stryker et des chars de combat 

Pendant ce temps les vautours de l'OTAN continuent sans répit de renifler les côtes et frontières russes ainsi que la ligne de front du Donbass, soit avec des drones stratégiques RQ-4 "Global Hawk" ou des avions spécialisés dans la guerre électronique.

5 avril 21, un avion de guerre élec Orion effectue un vol de reconnaissance au large des côtes russes

6 avril 21, un drone de surveillance RQ 4 "Global Hawk" de l'US Air Force effectue un mission de
surveillance des côtes russes de Crimée puis de la ligne de front du Donbass, en même temps qu'un
Tupolev 214 ON russe surveille le secteur de Mariupol (voir ci après). 

Toujours ce 6 avril 21 matin, avec un comportement plus inquiétant un troisième vol de reconnaissance sur les côtes russes à été réalisé par un avion militaire de l'OTAN au décollage de la base de Sigonella en Sicile: 
L'appareil est entré dans la couverture radar de la défense russe de Crimée, puis a désactivé son  transpondeur au-dessus de la mer Noire pour le rallumer plus tard à 200 km de Novorossiysk. Dans un deuxième temps l'appareil de l'OTAN, qui s'avère être un RC-135W de l'US Air Force, a volé droit vers la côte russe, avant de faire un virage brusque à 40 km de Gelendzhik.

Vraisemblablement ces manœuvres non conformes aux règles de la navigation aérienne étaient destinées à évaluer la QRF ("forces de réponse rapide") des défenses russes (interceptions radars, réactions des contrôles aériens et activation des unités de défense aériennes et anti-aériennes)

6 avril 21 matin, 3ème avion de l'OTAN en vol de reconnaissance et test de la surveillance côtière russe.

Un peu plus tard, dans cette même matinée du 6 avril, c'est au tour d'un avion de reconnaissance électronique britannique RC-135W "Rivet Joint" d'arriver sur la côte Sud de la Crimée.

Donc à l'heure où j'écris cet article, pas moins de 3 avions de l'OTAN sont en mission de guerre électronique dans la région :

6 avril 21, un troisième vautour britannique de l'OTAN, rejoint les 2 étasuniens au large de la Crimée.


Du côté de la Russie...

Moscou continue a concentrer sur l'ensemble de ses frontières avec Kiev (y compris dans le Belarus) des forces militaires dans un déploiement dont le caractère démonstratif démontre une intention initiale dissuasive.

4 et 5 avril à Voronej, plusieurs convois militaires russes
ont traversé la ville en direction des frontières ukrainiennes

Ici, on peut observer le lance roquette multiple TOS 1 «Solntsepek»
conçu pour tirer des roquettes de 220mm spéciales, incendiaires 
ou thermobariques. Cet engin servi par des unités spécialisés (NBC) 
a une portée de 6km et peut détruire un zone de 1km2 (incendiaire) 
à 2 km2 (thermobarique). Au début de la vidéo on peut distinguer le
véhicule de combat (BM1) et en 3ème position un véhicule chargeur
(TZMT), les autres véhicules sont des BMP2 d'infanterie de protection.

6 avril 21, en chemin vers les frontières ukrainiennes
un convoi transportant une brigade mécanisée russe sur BMP 2.

Enfin apparaissent à leur tour des avions de surveillance électronique russes sur les frontières avec le Donbass comme ici dans le secteur russe de Taganrok, près du front de Mariupol et de la Mer d'Azov.

6 avril 21, un Tupolev 214 ON des forces aériennes russe effectue de
surveillance électronique frontalières près du front Sud de Mariupol.



Tandis que continue l'escalade militaire dans le Donbass, par dessus son front en ébullition la Russie et l'OTAN intensifie leur bras de fer politico-militaro-médiatique, et depuis la conversation téléphonique entre Biden et Zelensky au sujet du Donbass, le 2 avril dernier, on observe une augmentation des activités de l'OTAN en faveur de l'armée ukrainienne se ruant vers le front : pont aérien logistique, surveillance aérienne du front et des frontières russes, acheminement d'unités blindées en Ukraine (sous couvert des exercices "Defender 21") etc.

Un encouragement cynique occidental en forme de soutien prudent pour pousser Kiev vers une raclée monumentale où l'OTAN ne se mouillera pas se contentant d'observer et de prendre des notes pour le "matin de grand soir" qui arrivera un autre jour ! 

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.