dimanche 15 juillet 2018

Les tambours de Péroun

180


Une fois n'est pas coutume je vais faire une digression hors sujet dans ce journal du front du Donbass, inspirée par la beauté d'un orage tournoyant aux quatre coins de notre horizon. 



Dimanche 15 juillet 2018

Malgré la christianisation des varègues de la Rus de Kiev, ce berceau de la Russie, Péroun le dieu du tonnerre et dieu tutellaire de leur caste militaire se promène toujours sur son sanctuaire...

Hier soir, 14 juillet, un nouvel orage de chaleur est venu tourner au dessus de Donetsk, ses grondements et ses éclairs remplaçant le temps de la soirée ceux des armes ukrainiennes qui continuent à intervalle régulier leur harcèlement meurtrier sur le front du Donbass.

Un joli son et lumière pour nous faire oublier la chaleur écrasante de l'après midi et fêter cette période de moisson tant il est vrai que les anciens slaves avaient aussi désigné Péroun protecteur des agriculteurs....

En évoquant ces traditions européennes (ce qui doit en faire sourire plus d'un) je songe à cette Nature respectée et même divinisée par les anciens, non par ignorance mais par sagesse, et ceci pour mieux s'imprégner de sa puissance vivante.

Aujourd'hui, l'Homme post moderne après avoir rejeté l'autorité maturante de la Nature jusqu'à vouloir la dominer pour l'épuiser, ne se fie plus qu'à sa propre technologie artificielle, ultime étape d'un anthropocentrisme arrogant et suicidaire.

Mais la guerre même la plus moderne, dans la continuité de ses actions instinctives, sa subordination au terrain et les épreuves physiques et psychiques qu'elle impose, oblige le soldat qui veut lui survivre à rechercher, bien au delà des technologies militaires, des énergies profondes pour "être et durer".

Et ces énergies de survie et de combat, l'Homme en guerre les trouve souvent dans ce rapport métaphysique et symbolique (conscient ou inconscient) du guerrier avec la terre charnelle défendue qui recueille sa sueur et son sang.

Erwan Castel


Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.