jeudi 12 juillet 2018

En route pour une 18ème rotation

177

Voici une photo du champ de ruines dans lequel nous nous battons sur la ligne de front de Yasinovataya au Nord de Donetsk. La photo est suffisamment ancienne pour que je la publie, car des modifications et renforcements ont été réalisées depuis sur notre système de défense : nouveaux bunkers, nouvelles tranchées etc...


Enfin la route vers le front se déroule à nouveau devant nous après 2 semaines de repos et de services à notre caserne entre Donetsk et Makeevka. 

A 07h00 nous embarquons dans notre camionnette pour partir relever nos camarades déployés sur le front de Promka. 

La terre et le ciel retiennent encore la fraîcheur apportée par les pluies de la veille.



Jeudi 12 juillet 2018

Nouvelle rotation et nouveaux visages dans ce groupe où désormais je fais partie des anciens après 8 mois dans les rangs de la Brigade internationale Piatnashka, dont plus de moitié sur ce front de Promka.

A 7h00 après avoir genou en terre consacré la traditionnelle minute de silence à la prière, pensée familiale ou autre concentration choisies par le uns et les autres, nous embarquons dans la petite camionnette réquisitionnée qui nous assure des liaisons rapides et discrètes vers le front.

"Iera", "Vince", "Palestinian" Medved" Banzaï"


Dès notre arrivée sur "Forteruine", les ukrops nous accueillent avec quelques tirs de grenades à fusil, histoire de planter l'ambiance pour les nouveaux venus qui découvrent dans une visite guidée le décor apocalyptique où ils vont vivre et peut être se battre pendant les jours qui viennent.

Dans notre secteur, cette première journée s'écoulé dans une chaleur lourde et silencieuse que viennent juste perturber le vrombissement des mouches et quelques tirs éparses.

Les ukrops continuent quant à eux a exhiber leur collection de drapeaux, griffes vraisemblables de ces nationalistes occidentaux nostalgiques d'une "Neue Europa" brune et venus échouer leur haine dans les tranchées face aux patriotes du Donbass. Car la différence principale entre les "nationalistes" et les "patriotes" dans l'expression de leurs idéologies est bien que les premiers sont animés par une haine des autres quand les seconds sont habités par un amour des siens.

Ainsi, après les drapeaux polonais, étasunien, géorgien sans oublier bien sur l'ukrainien ou celui des néo nazis de Prayvi Sector, c'est au tour du drapeau italien de venir marquer une position ennemie située à 130 mètres de la nôtre.

Un drapeau italien  venu s'échouer sur le front de Promka certainement tout comme son propriétaire

De source sûre il y a des membres de Prayvi Sector, dont 5 repèrés sur les réseaux sociaux, qui sont en face de nous dont certainement cet italien venu goûter aux munitions "al dente" de nos armes. 

Même si aujourd'hui nous sommes peu nombreux, les étrangers engagés de chaque côté de cette ligne de front du Donbass, nous témoignons cacun dans notre choiw métapolitique (à part les mercenaires attirés par les dollars transitant en Ukraine) de la dimension internationale du conflit dont les enjeux et les menaces échappent malheureusement à la majorité des troupeaux européens.

Car le Donbass est bien ce territoire russe qui depuis 2014 subi le premier choc militaire occidental dirigé contre la Federatuon de Russie, tout comme l'Iran est l'objectif finak de la guerre en Syrie.

"Forteruine" est donc à nos coeurs beaucoup plus qu'un simple bâtiment industriel détruit devenu un récif devant la marée simple bâtiment industriel détruit devenu un récif devant la marée ukrainienne, il est cet avant poste défendant la République Populaire de Donetsk contre l'armée ukrainienne et, par delà ses horizons, l'empire eurasiatique contre l'impérialisme occidental, nos valeurs civilisationnelles européennes contre l'amoralité mondialiste, la liberté des peuples contre la dictature de la marchandise...

Erwan Castel


Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.