mardi 13 septembre 2016

Reco ukrainienne repoussée à Zaitsevo !

10 tués et plusieurs blessés dans les rangs ukrainiens

Pour réaliser des photos de propagande, les soldats ukrainiens n'ont pas hésité à incendier des cultures du Donbass
Dans la journée du 12 septembre, les forces ukrainiennes ont tiré 79 fois sur le territoire de la République de Donetsk, la veille elles avaient également violé 108 fois la trêve relancée le 1er septembre dernier.

Les ukrainiens continuent donc leurs violations quotidiennes du cessez le feu avec des bombardements dont l'intensité augmente régulièrement mais également des reconnaissances offensives menées au niveau de certaines zones de contact, comme à Yasinovataya au Nord de Donetsk et Zaitsevo, village situé au Nord de Gorlovka.

C'est dans cette dernière localité de Zaitsevo que nous avons souvent évoqué depuis le mois de juin époque de la reprise des bombardements ukrainiens sur le front qu'a eu lieu la plus importante attaque terrestre depuis l'annonce le 1er septembre  d'un nouveau cessez le feu théorique dans le Donbass.

Prétextant d'une mission de déminage de leur zone qui avait été annoncée, les forces ukrainiennes se sont approchées des lignes républicaines et à l'issue d'un bombardement d'appui réalisé par des chars de combat, un groupe de reconnaissance ukrainien a voulu tester nos lignes de défense en tentant une infiltration offensive en direction de Zaitsevo. 

Les  unités républicaines ont accueilli cette nouvelle initiative suicidaire de Kiev dont l'unité après avoir perdu 10 hommes sans compter les nombreux blessés, a du se replier précipitamment vers sa base d'assaut initiale. Dans les combats, 3 soldats républicains ont également sacrifiés leurs vies pour défendre cette ligne de front qui subi quotidiennement des attaques depuis plus de 3 mois.



Les soldats ukrainiens engagé dans cette nouvelle reconnaissance offensive ont payé le prix fort pour tester la première ligne de défense républicaine et tenter d'évaluer les réactions existantes (QRF) dans le secteur de Zaitsevo en cas d'assaut. Deux jours auparavant, c'est à Yasinovataya qu'une autre reconnaissance offensive avait été repoussée au niveau de la Zone industrielle de Avdeevka, occasionnant là aussi des pertes importantes dans les rangs de l'armée ukrainiennes car l'Etat Major de l'ATO a missionné un commission d'enquête composée d'officiers basés à Kramatorsk, à 100 km du front. Ces officiers de l'Etat major général kiévien sont venus inspecter la 58ème brigade ukrainienne en charge de ce secteur du front.

De son côté, et pour montrer sa bonne volonté vis à vis du processus de paix signé à Minsk et qu'une nouvelle prochaine rencontre du quartet Normandie (Russie, Allemagne, France et Ukraine) doit tenter de réanimer le 21 septembre prochain, le Président Zakharchenko a expressément renouvelé l'ordre d'application d'un cessez le feu total et inconditionnel de toutes les armes positionnées sur le front, en précisant toutefois le droit de riposter à la moindre attaque ukrainienne.

De son côté Kiev, malgré une diminution sensible de ses attaques par rapport aux mois précédents continue ses préparatifs de guerre et ses provocations criminelles sur le front, mais aussi derrière les lignes où une augmentation des actions terroristes est repérée avec notamment un nouvel attentat à l'explosif qui a frappé le 12 septembre soir l'extérieur d'un commissariat militaire dans le centre de Donetsk, blessant plusieurs civils et occasionnant des dégâts sur plusieurs logements et l'arrestation d'un groupe d'adolescents recrutés sous la contrainte par les services ukrainiens pour commettre des attentats dans le Donbass.

Du côté ukrainien, des nouvelles unités ont été repérées arrivant à proximité de la ligne de front, comme par exemple à Zelhanne (27 km au Nord Ouest de Donetsk) où un peloton de chars de combat et une colonne de 32 véhicules d'infanterie et de ravitaillement munitions est arrivée hier.

Il a été observé la poursuite de vols d'essai de drones de combat par le 3ème bataillon de la 53ème Brigade ukrainienne positionnée à l'Ouest de Gorlovka.

Chars ukrainiens à l'entrainement sur le polygone de Nikolaïev

A la veille des élections législatives russes qui s'annoncent plutôt très tendues du côté de l'Ukraine d'en entendre parler aussi bien en Crimée qu'en Ukraine, les forces armées de Kiev continuent leurs poussées et provocations meurtrières contre les défenses du Donbass, espérant toujours que la résolution de ce conflit va être a nouveau confiée aux dieux des batailles.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

La ligne de front de la rivière Donets au Nord de Lugansk


Source de l'article :

Site Novorossiya Today, le lien : ICI




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.