mercredi 28 octobre 2015

La guerre sacrée

"Nos ancêtres nous montrent l'exemple !"


Les références à la "Grande Guerre Patriotique"n sont nombreuses dans le conflit qui frappe à nouveau l'Ukraine 70 ans plus tard. Ces références ne sont pas seulement un levier de propagande destiné à galvaniser le sentiment patriotique, mais bien une réalité factuelle, menée par le lobbying banderiste participant au gouvernement crypto nazi de Kiev.

En effet les références apologétiques au nazisme sont visibles, depuis l'assemblée parlementaire à Kiev qui décrète des célébrations nationales en l'honneur des collaborateurs au IIIème Reich, aux emblèmes nazis des bataillons spéciaux déployés sur le front du Donbass, en passant par les marches aux lambeaux dans les rues de Lvov etc...

Dans une Ukraine à la dérive la haine brune resurgit du passé, tant dans ses paroles que ses actes démentiels,appelant les Hommes à rallumer le feu de la Guerre Sacrée pour protéger leurs libertés..

Le 28 octobre à l'occasion de la célébration de la libération du territoire de l'occupant nazi, le Président de la République de Donetsk, Alexandre Zakharchenko a rappelé que la guerre n'était pas terminée...

Erwan Castel, volontaires en Novorossiya



« Aujourd'hui, l'Ukraine célèbre l'anniversaire de sa libération des envahisseurs nazis, mais actuellement ce n'est pas un jour de fête. Il n'y a rien à célébrer si ceux qui ont été exilés hors d'Ukraine il y a plus de 70 ans sont de retour et siègent au pouvoir dans le centre de Kiev », a dit le commandant de la RPD, Alexander Zakharchenko, dans sa déclaration officielle mercredi.

« Dans le passé, il a été dit que le jour de la Libération devait devenir le jour de l'Unité. Néanmoins, aujourd'hui, cette fête n'unit pas, elle sépare à cause de la force qui est arrivée au pouvoir suite au coup d'Etat. Le plus incroyable est que cette division est faite par le pouvoir de Kiev lui-même.

De plus, même la victoire du peuple soviétique dans la Grande Guerre patriotique est lésée. Les héros officiels de l'Ukraine moderne sont ces criminels qui ont été vaincus en même temps que les nazis – Bandera et Choukhevytch, les commandants soviétiques comme Joukov et Vatoutine ne sont plus des héros pour l'Ukraine.

Tout comme il y a plus de 70 ans, il y a des processions aux flambeaux de néonazis dans les rues de Kiev. Les monuments des héros de la Grande Guerre patriotique sont démolis et des monuments dédiés aux nazis sont installés. La scission de la société et la guerre civile sont les résultats de cette politique.

Notre guerre est dans la continuité de la Grande Guerre patriotique. Je ne sais pas au nom de quoi les Américains se battent en Ukraine, mais nous nous battons pour sa libération définitive des descendants du mal nazi ! Le bacille de cette maladie avait quitté le territoire ukrainien avec la Grande Guerre et nourrit par des politiciens et des oligarques cupides et sans scrupules, il a grandi. Notre but et notre responsabilité envers nos ancêtres est de le déraciner. Et nous allons le faire !

Je crois que les Ukrainiens vont faire face à la peur qui les manipule depuis le camp des maîtres actuels de Kiev; ils vont se réveiller et mettre le pays sur la voie de l'unité et de la création, et non plus de la corruption et de la destruction. Il est probable qu'alors le 28 octobre sera une double fête: le jour de la Libération des envahisseurs nazis en 1944 et le jour de la Libération des sbires de Bandera. Cela arrivera, car telle est la logique de l'histoire. Les idéologies et les régimes inhumains sont détruits et condamnés par les descendants.

Nos ancêtres nous ont montré l'exemple. Joukov et Vatoutine doivent être nos guides, et non Bandera et Choukhevytch ! ».

Alexandre Zakharchenko
Président de la République Populaire de Donetsk

__________

La guerre sacrée - Священная война

(Traduction française)

Lève-toi, pays immense,
Lève-toi, pour un combat à mort !
Contre la sombre horde fasciste,
Contre la horde maudite.

Refrain
Que la noble fureur
Se déchaîne, comme une vague !
C'est la guerre du peuple,
La guerre sacrée !

Repoussons les oppresseurs
De toutes les idées ferventes,
Les violeurs, les pillards,
Les tortionnaires du peuple.

Que les ailes noires n'osent
Survoler notre Patrie,
Que l'ennemi n'ose piétiner
Ses champs immenses.

À la vermine fasciste putride,
Nous enfoncerons une balle dans le front.
Pour la lie de l'humanité
Nous clouerons un solide cercueil !
__________

Sources de l'article :

- Site Doni Press, le lien : ICI
- Site You Tube, le lien : ICI


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.