mercredi 26 septembre 2018

Petit chasseur de lumière

231


Après 4 hivers passés dans le Donbass, si j'ai réussi a m'habituer au froid qui ici dans les tranchées du front nous impose du -20° sans abri, ni chauffage, en revenche les variations saisonnières très marquées et brutales sont toujours une surprise, bonne ou mauvaise cela dépend des solstices ou équinoxes du moment...

Ainsi l'automne est arrivé tambour battant dès le lendemain de l'équinoxe d'automne, apportant dans son train de nuages bas froid, vent et humidité !


Mercredi 26 septembre 2018

Cette nuit au milieu des tirs réguliers crachés des positions ukrainiennes, le froid s'est invité dans les secrets de "Forteruine" où l'humidité des pluies avait déjà élu domicile depuis 2 jours.

Trotinnant au milieu des gamelles et des caisses de munitions, notre nouvelle recrue moustachue, surprise par la fraîcheur de son premier automne s'est lancée dans une chasse à la chaleur, passionnée et voluptueuse.

Se déplaçant au rythme de la dynamique solaire le jeune "Blin", sous l'oeil tranquille des souris qu'il n'inquiète pas encore, a fureté de pièce en couloir à la poursuite de ces tâches de lumière chargées de chaleur lui rappelant le doux été de sa naissance avant de se dérober toujours et encore vers des endroits inaccessibles.

Le chaton opiniâtre a finalement vu sa "queste" matutinale récompensée par un Graal ronronnant de chaleur qui dans la cuisine venait de se réveiller à son tour en répondant à l'appel du café des sentinelles se croisant dans l'aurore d'une nouvelle journée.

Erwan Castel


Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.