mardi 18 septembre 2018

Frères d'armes de Russie

219


Aujourd'hui, 18 septembre des officiers du régiment, volontaires russes de la région de Iaroslav sont venus récompenser des soldats du bataillon. J'ai eu le plaisir de recevoir avec une dizaine d'autres camarades cette médaille pour la "Gloire du combat russe" remise au nom des anciens parachutistes de l'oblast de Iaroslav en Russie.


Mardi 18 septembre 2018

Les organisations des vétérans de Russie mais aussi d'autres pays comme les anciennes Républiques soviétiques ou l'Ossétie par exemple apportent souvent un soutien moral et parfois logistique aux bataillons du Donbass dans les rangs desquels elles comptent de nombreux volontaires originaires de leurs contrées. C'est ainsi que l'Abkhazie et l'Ossétie ont parrainé la brigade "Piatnashka" depuis sa création du fait de la nationalité de ses 2 premiers commandeurs et la présence importante de leurs volontaires dans ses rangs.

Ces pays soutiennent aussi le Donbass en participant aux récompenses et offrant des décorations aux soldats proposés par le commandement du bataillon. 

Ce fut un franc moment de camaraderie où des soldats ont entonné des chansons patriotiques.


Après avoir refusé les récompenses proposées pendant les 3 premières années, j'ai finalement accepté cette année les honneurs du front, pour mémoire de l'engagement réalisé ici depuis plus de 27 mois, et aussi fermer les claques-merdes des jaloux, mythos  et calomniateurs qui de leurs fauteuils et leurs perversités aiment salir les français venus dans le Donbass. 


Les seules vraies reconnaissances qui comptent à mon cœur, sont celles offertes loin des alcôves ministérielles par les sourires désintéressés de mess camarades de tranchée ou les rires des enfants courant m'ouvrir la porte au seuil d'un repos mensuel. 



Demain nous nous préparerons pour une nouvelle rotation vers le front, complétant nos sacs avec les premiers vêtements chauds de le saison...  Nos pensées vont aussi et surtout à nos 15 camarades russes abattus en plein ciel syrien, victimes de la même folie occidentale qui a porté le feu dans ce Donbass depuis 4 ans, car nos combats appartiennent à cette même guerre menée par les peuples libres pour défendre leur dignité et refuser l'esclavage de la marchandise...

Autour de nous, la jeune République cherche son deuxième souffle pour pouvoir continuer la construction entreprise par son premier Président Alexandre Zakharchenko, et à notre niveau à l'horizon de nos interrogations logiques la confiance et l'espérance continuent de briller tandis que nous fourbissons à nouveau nos armes.

Erwan Castel

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.