vendredi 24 mars 2017

Feu d'artifice à Kharkov

Un des plus gros dépôts de munitions ukrainiens part en fumée


Sur les bases arrières du front du Donbass, l'armée ukrainienne a organisé d'énormes dépôts de munitions qui servent à alimenter rapidement les unités de l'ATO" tirant quotidiennement sur la population du Donbass. Plusieurs dépôts de munitions ont été détruits près de la première ligne ukrainienne, soit par des tirs directs, des sabotages ou le plus souvent, des accidents lors de la manipulation des explosifs et munitions et de leurs stockages.

Le 23 mars c'est au tour du dépôt de Balakleya situé à 40 km au Sud de Kharkov d'exploser suite à des incendies déclarés aux environs de 3 heures du matin. Ce dépôt est l'un des plus gros dépôts de l'armée ukrainienne, et il alimente le front de Donetsk. Le feu a gagné progressivement les entrepôts qui depuis 2 jours explosent les uns après les autres.

70 soldats et techniciens travaillant sur le dépôt ont été blessés et environ 20 000 habitants de la ville ont été évacués


Aussitôt, le commandement ukrainien a dénoncé une opération commando organisé par les unités spéciales de Donetsk ou Lugansk ou des partisans de Karkhov. Peut-être donc un accident ou un sabotage, mais dans ce cas probablement réalisé des soldats ukrainiens eux mêmes, coupables de vols et trafics de munitions, comme semblent le montrer plusieurs éléments qui dépassent largement le cadre de la coïncidence :
  • Plusieurs rapports et témoignages rapportent l'existence de marché noir de munitions et d'explosifs volés  réalisés par des soldats du dépôts. Une enquête est en cours.
  • Une inspection des hangars et un inventaire des stocks devait avoir lieu.... le 24 mars, lendemain de l'explosion.
Dès le matin de l'explosion, la ville de Balakleya a été évacué car certaines munitions sont éjectées au loin du dépôt avant d'exploser et des retombées toxiques menacent la ville.


140 000 tonnes d'explosifs partis en fumée !

La destruction de ce dépôt important de munitions arrive il faut le reconnaître à point nommé, car tandis que la menace d'une offensive de Kiev se précise et que les bombardements reprennent chaque jour un peu plus sur le Donbass, l'armée ukrainienne vient d'être gravement amputée sur sa logistique de combat.

Cet événement démontre une fois de plus le niveau délétère dans lequel est tombée l'armée ukrainienne, tant au niveau des maraudages que des procédures de sécurité des zones sensibles qui révèlent des graves dysfonctionnements.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

Source de l'article : 




*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 

Erwan



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.