mercredi 22 mars 2017

Chasseur bombardier ukrainien en approche

Un front militaire instable

Sukhoi 24 lâchant des leurres thermiques anti missiles anti-aériens
Aujourd'hui l'armée ukrainienne dont les mentors politiques (Avakov, Turtchinov etc...) qui soutiennent le blocus total des Républiques et appartiennent au "parti de la guerre" qui est partisan d'une option radicale dans le Donbass, a rendu par ses provocations quotidiennes (attaques terrestres et bombardements) la ligne de front plus instable que jamais.

Le 20 mars c'était une attaque importante réalisée dans le Sud de la DNR contre le positions défensives de Kominternovo et qui s'est soldée par un nouvel échec sanglant pour les ukrainiens.

Le 21 mars, alors que les 2 jours précédents, pluvieux, avaient calmé les bombardements des ukrainiens, ces derniers dans la journée ont repris leurs bombardements dans le Nord de Donetsk, blessant des civils du Yasinovataya, mais aussi à Dokuchaievsk dans le Sud de Donetsk.

Bombardements sur le front de la DNR le 21 mars 2017


Conséquences du bombardement de Dokuchaievsk, le 21 mars 2017

Ce matin, rencontrant un commandant de l'Etat Major de la DNR, ce dernier m'a confirmé qu'actuellement l'évolution du front était imprévisible, la préparation à une offensive ukrainienne étant achevée cette dernière peut intervenir à tout moment, d'autant plus que les conditions météo lui sont favorables.

Par ailleurs, et même les stratèges ukrainiens reconnaissent qu'il leur faudra déployer un appui aérien à leur offensive, les pilotes ukrainiens dont les vols opérationnels se rapprochent de plus en plus de la ligne de front, s'entraînent actuellement sur le Dniepr à des vols très basses altitude avec attaque à vue des ponts (Info donnée par la police municipale de Tcherkassy)

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

Source de l'article : Novorossiya Today

Les vautours ukrainiens sont de retour

En 2014, lorsque Kiev lance son opération spéciale, les bombardements meurtriers opérés par l'aviation ukrainienne qui avait déjà perdu des appareils à Slaviansk et dans les chaudrons Sud, vont durer jusqu'en juillet, car après cette date, l'hécatombe des hélicoptères et des chasseurs a quasiment anéanti tout le parc aérien de Kiev qui restait opérationnel après la chute de l'URSS et l'abandon de la modernisation de l'armée.

Rappel des pertes de l'aviation ukrainienne au début du conflit :

Officiellement, Kiev a déclaré dans les 4 premiers mois du conflit la perte de 22 aéronefs.

MI 24 ukrainien abattu à Slaviansk (Nord Donetsk ) le 3 juin 2014
  • 11 avions de combat et de transport : 1 AN-30, 1 AN-26, 1 IL-76, 2 Su-24, 2 MiG-29, 4 Su-25,
  • 7 hélicoptères : 3 Mi-8 4 MI-24
  • auxquels il faut rajouter : 2 avions à réaction sans pilote Tu-143, 1 Su-25 et 1 Mi-8 écrasés suite à des raisons techniques.

Pendant environ 2 ans, mise à part 2 ou 3 vols de reconnaissance furtifs venus renifler de très haut les abords de la ligne de front, l'armée de l'air ukrainienne s'était faite plus que discrète dans le Donbass.

Mais depuis quelques temps, les vautours en acier aux cocardes jaune et bleu sont revenus vers le front à partir de juillet 2016, d'abord par des vols timides mais observés de plus en plus fréquemment lors d'exercices et d’entraînements réalisés à l'arrière du front.

C'est ainsi que depuis 6 mois environ, les ornithologues militaires ont pu observer ou entendre les aéronefs "ukrops" voler du côté de Mariupol, Kranoarmeysk, Konstantinovka, Artemovsk...

Prenons trois exemples en 2016 et 2017 pour illustrer ce retour progressif  des vautours ukrainiens sur le front :

1 / JUILLET 2016 :

Des avions à réaction survolent le secteur de Konstantinovka au Sud de la ligne de front de Marinka près de Donetsk, marquant le retour de l'aviation de combat ukrainienne sur la ligne de front.


Actuellement, en appui des 90 000 hommes déployés autour du Donbass, l'armée ukrainienne dispose d'un groupe aérien de chasseurs bombardiers et d'hélicoptères d'assaut, rescapés des abandons techniques et logistiques post-soviétiques et des combats de 2014. Ce groupe aérien est composé de :
  • 5 escadrilles de chasseurs soit : 9 Sukhoï 24, 15 Sukhoï 25, 10 Mig 29, 11 Sukhoï 27 ;
  • 3 escadrilles d'hélicoptères : 9 MI8 et 8 MI24)


2 / OCTOBRE 2016 :

Le 13 octobre, une opération héliportée à l'Ouest de Donetsk est stoppée par la défense antiaérienne républicaine. 1 hélicoptère ukrainien de type Mi8 est touché et obligé de faire un atterrissage d'urgence du côté ukrainien du front, à Krasnogorovka.


Petit à petit, et en complète violation avec les accords de Minsk, l'aviation de combat ukrainienne s'est rapprochée de la ligne de front du Donbass, notamment à l'Ouest de Donetsk, dans le secteur de Volnovakha (Sud de Donetsk) et à Mariupol (Sud de la DNR)


3 / MARS 2017

Le 20 mars, c'est un chasseur bombardier de type Sukhoï 24 ou 27 qui a survolé aux alentours de 19h40, la ligne de front au Nord de la DNR dans le secteur de Gorlovka.



Le chasseur bombardier s'est tellement rapproché des positions républicaines qu'il a malgré une altitude de 1000 mètres et une vitesse élevée, préventivement et peureusement diffusé des leurres thermiques LTC, contre mesures contre les tirs de missiles sol-air portatifs à guidage infra rouge.. Aucun tir n'a cependant été effectué ni d'un côté ni de l'autre.


Si Kiev réemploie son aviation de bombardement contre la population du Donbass, en plus de son artillerie lourde toujours en action, cela risque de constituer une escalade gravissime, tant sur le plan militaire que diplomatique, mais aussi un indicateur du niveau atteint dans le jusque-boutisme suicidaire occidental en Ukraine...

Erwan Castel pour Novorossia Today




*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 

Erwan



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.