mercredi 5 février 2020

A la barbe de l'OSCE

Sur le front du Donbass, depuis 6 ans des milliers de personnes se réfugient quotidiennement dans des abris et caves aménagées pour survivre aux bombardements ukrainiens qui poursuivent leur terrorisme meurtrier dans l'indifférence d'une opinion internationale trop obsédée à montrer du doigt une Russie hystériquement diabolisée.

Au cours de la précédente journée du 4 février, les forces ukrainiennes sur le seul front de la République Populaire de Donetsk, ont violé 18 fois le cessez le feu tirant plus d'une centaine d'obus de différents calibres sur les positions défensives ou les zones résidentielles républicaines.

Et aujourd'hui 5 février, malgré l'arrivée dans le Donbass pour un voyage de travail de Mark Etherington, le vice-président de la Mission spéciale d'observation de l'OSCE en Ukraine (qui avait remplacé Alexander Hug en octobre 2018), les "ukrops" certains de leur impunité ont poursuivi leurs bombardements des territoires républicains. 

Mark Etherington sur le check point de Stanista Luganskoye en 2019

Les principaux secteurs visés en matinée par l'artillerie ukrainienne ont été la périphérie de Gorlovka (Nord de la RPD) où un abri anti bombardement (26 rue Tymyriazev) a été fortement endommagé dans le district de Nikitovsky. Fort heureusement aucune des 6 personnes qui s'y étaient réfugiées n'a été a été blessée. Le complexe minier 6/7 près de Gorlovka a été également bombardé par une vingtaine d'obus de gros calibre.

Incroyablement réactive et efficace, Katerina Katina
se rend chaque jour sur les sites bombardés par Kiev,
comme ici à Gorlovka, quelques heures après les tirs

En périphérie de Donetsk, les villages de Trudovsky et Aleksandrovka ont subi des bombardements ukrainiens dès le lever du jour Puis ce sont les lisières Nord de la cité républicaine qui ont été bombardées (Oktyabrsky, aéroport, Spartak) jusqu'au front de Yasinovataya frappé par des obusiers lourds

5 février, tirs de l'artillerie lourde ukrainienne
sur la périphérie Nord de Donetsk

Dans le Sud de la République Populaire de Donetsk, les tirs ukrainiens ont été également importants, notamment sur les villages de Kominternovo et Zaichenko qui ont été désexcités suite à des dégâts sur les transformateurs et lignes de courant, privant d'électricité les 408 habitants restés sur ce secteur du front.

Et pour finir sur une note saisonnière plus esthétique et agréable, une neige épaisse et persistante a (enfin) fait son apparition dans le ciel du Donbass, recouvrant d'un blanc manteau les paysages et leurs cicatrices, et réveillant dans les parcs et les jardins les rires des enfants.

Erwan Castel


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.