mardi 25 février 2020

Photo du 25 février


Dans le cadre des célébrations du 75ème anniversaire de la victoire de 1945, une opération "Défilé pour un vétéran", a été organisé dans le quartier Budyonnovsky à Donetsk, où plus d'une centaine de futurs officiers de l'école des cadets de Donetsk sont venus saluer Alexei Yunda, un vétéran de la grande guerre patriotique. 

Défilé au son d'un orchestre militaire, chants patriotiques se sont enchaînés devant le domicile de ce vétéran décoré 


Ce "défilé pour un vétéran" se fait l'écho de ceux qui ont commencé dans la Fédération de Russie à Oufa, Kostroma, Rostov-sur-le-Don, Bogoroditskoye,(Smolensk), ou Staroe Baturino (Riazan).

En entendant les hymnes martiaux, une foule est venue assister et se joindre à l'hommage national réalisé dans ce petit quartier populaire, démontrant que dans le monde russe, l'expression du patriotisme n'est pas une scénographie cérémonielle organisée régulièrement par des autorités soucieuses de s'inscrire dans une continuité historiques mais un véritable élan du coeur collectif d'un peuple ayant gardé en mémoire les sacrifices d'hier de sa liberté d'aujourd'hui.

Et dans la république jumelle de Lugansk, des hommages similaires ont été également réalisés lors de visites amicales et reconnaissantes à des vétérans de la guerre.
On est loin de ces pompeuses mais tristes cérémonies occidentales où devant des badauds goguenards souvent venus que pour le spectacle, défilent à l'abri de cordons de policiers suspicieux des militaires qui apparaissent de plus en plus étrangers pour ne pas dire étranges aux yeux d'une population en amnésie historique profonde (sauf quand il s'agit d'auto-flagellation mémorielle bien sûr) . 

Ici la reconnaissance et la communion sont encore sincères et volontaires et le souvenir des anciens est d'autant plus fort que les regards sont tournés vers l'avenir dont les inconnues exigent au coeur d'avoir des repères éthiques pour mieux les traverser.

Erwan Castel 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.