dimanche 30 décembre 2018

Surprise surprise !


Incontestablement l'événement majeur et dramatique qui a secoué la jeune République Populaire de Donetsk est sans conteste l'assassinat d'Alexandre Zakharchenko qui au delà de ses fonctions de chef de l'Etat incarnait l'esprit et le rêve qui ont poussé la popualtion du Donbass a prendre les armes et sa destinée en mains face à l'agression militaire à caractère génocidaire du régime de Kiev.

Cet homme au charisme naturel et aux capacités de commandement militaires et politiques exceptionnelles est aujourd'hui unanimement reconnu et salué à travers le Monde malgré l'ostracisation et la censure post-mortem dont il continue à faire l'objet dans la meute des psychopathes occidentaux possédés par une russophobie hystérique fanatique et inconditionnelle

... ou presque !

Car ce 29 décembre 2018 dans la série de ses bilans de l'année 2018, le média mainstream étasunien "Euronews" dressant un inventaire nécrologique de "ceux que le monde a perdu en 2018" a inscrit le Président de la République Populaire de Donetsk dans cette liste des "personnes qui "ont partagé tous une passion pour la cause à laquelle ils ont consacré leur vie, ainsi que l'année de la mort."

Voilà un hommage qui, à défaut d'être dithyrambique n'est reste pas moins honnête et surtout surprenant de la part d'une officine médiatique liée à une propagande de guerre étasunienne soutenant fanatiquement l'Ukraine post-Maïdan.

Je ne serais pas surpris que le paragraphe consacré à ce leader séparatiste antimondialiste disparaisse prochainement de l'article d'Euronews que voici : 


Peu importe la longévité de cette rubrique singulière d'un des piliers de la propagande de guerre étasunienne, l'hommage est là mesurant à sa juste valeur la dimension historique du personnage qui fut l'artisan de la jeune République Populaire de Donetsk . 

Que ce sursaut d’honnêteté journalistique (ce qui est encore très loin d'arriver en Macronie) de la part d'une officine américaine habituellement enchaînée à la pensée unique ne soit pas le dernier et amorce un retour vers une éthique et une indépendance de l'information, ce dont la Vérité ne pourra pas se plaindre !

On a bien le droit de rêver en cette période de Noël !

Erwan Castel 

Article référence : Euronews 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.