jeudi 27 décembre 2018

Il n'y a pas de nazi en Ukraine ?


Lorsque les séparatistes du Donbass dénoncent une résurgence inquiétante de l'idéologie nazie dans son expression caricaturale la plus haineuse, au sein du nouveau pouvoir ukrainien et jusque dans les rangs de ses unités déployées dans le Donbass pour se jouer une revanche de la "Grande guerre patriotique" au cours de laquelle l'armée rouge a écrasé les hordes du 3ème Reich, il ne s'agit pas d'hallucinations paranoïaques. 

Dès 2014, des paramilitaires néo-nazis, pour la plupart issus de la Galicie autrefois polonaise et berceau du bandérisme collaborateur au nazisme, dans la foulée du coup d'Etat du Maïdan ont formé des bataillons spéciaux pour se ruer, les lèvres écumant de haine contre les russophones de la Novorossiya. On connait la suite : massacres à Odessa, à Mariupol, à Krasnoarmeisk, puis crimes de guerres répétés sur le front du Donbass (dont certains auteurs ont même été condamnés par des tribunaux ukrainiens).

Aujourd'hui les forces paramilitaires des "ultra-nationalistes" certes sont plus disciplinées, rentrées dans le rang des forces ukrainiennes, malgré un commandement politique autonome persistant. Mais l'idéologie nauséeuse est bien toujours là comme en témoigne cette vidéo glanée sur les réseaux sociaux sur une position tenue par Azov, un bataillon spécial devenu depuis régiment et qui est le fer de lance médiatique de la guerre déclenchée par Kiev contre la population du Donbass :


A part cela il n'y a en Ukraine que "des gentils démocrates ressuscitant le rêve européen" comme le clamait en 2014 Bernard Henri Lévy devant les drapeaux du parti national socialiste (pardon "socialiste-national") ukrainien rebaptisé "Svoboda"...

On devine de quel rêve européen parle BHL ! un rêve hégémonique et esclavagiste étrangement soutenu aujourd'hui par ses amis sionistes à l'exemple de l'oligarque juif Kolomoisky qui a financé d'autres bataillons néo-nazis tel que "Aidar", "Donbass", "Dnipro 1"etc.

Merci à Nikolaï Azarov qui m'a fait connaitre cette nouvelle perle des têtes inerte d'Azov publiée par eux mêmes sur les réseaux sociaux de leur unité.

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.