vendredi 20 avril 2018

Repos au son du canon

114

De gauche à droite, au premier rang : "Fila", "Tchornei", "Sidor", "Rambo", Ramses" et "Rex". 
Au deuxième rang : "Zakhar",  "Zaets", "Sneg", Philippe, "SKS", Sébastien, "Snak", mézigue, et "Sultan".

Depuis hier je suis de retour à Donetsk pour un repos de 2 jours mais dans une atmosphère toujours remplie par les bruis de la guerre, surtout dans le quartier d'Oktyabrsky redevenu dans sa profondeur une zone militaire active et aux lisières duquel les pilonnages de l'artillerie ukrainienne ont recommencé de plus belle.


Vendredi 20 avril 2018

Hier, sur le front de Promka la relève des groupes a été réalisée tandis que tonnaient les armes ukrainiennes entre les positions. A notre retour à la caserne après une ruée vers les douches, le nettoyage des armes et les retrouvailles avec Mourka la féline mascotte de l'unité, nous avons été invité par l'Etat major du régiment a un concert clôturant le deuxième anniversaire de la création du Régiment des forces spéciales de Donetsk qui a réuni plusieurs unités issues des premières milices de la République Populaire de Donetsk et qui forment aujourd'hui 4 bataillons déployés aux avants postes du front.


A l'issue de cet interlude réalisé au centre culturel slave, retour au train train militaire, des rapports de mission et des vérifications de matériels avant un départ vers Oktyabrsky rythmé par les détonations de l'artillerie ukrainienne pilonnant la ligne de front située aux lisières de ce quartier Nord de Donetsk à nouveau ceinturé par une ceinture de "blokposts" et sillonné par des patrouilles armées. 

Depuis le nouveau bombardement de l'usine de traitement et distribution d'eau potable située entre Yasinovataya et Avdeevka, la distribution d'eau est coupée dans le quartier suite à la fermeture de la station de filtration, jusqu'au milieu de la nuit des tirs de mortiers ukrainiens ont secoué le quartier prolongeant dans l'intimité du repos l'ambiance d'une guerre qui inquiète de plus en plus la population dont les informations familiales, recueillies de l'autre coté de la ligne de front, en territoire occupé par l'armée ukrainienne, confirment la haute probabilité d'opérations offensives prochainement.

Ces bombardements ukrainiens sont aujourd'hui généralisés sur toute la ligne de front et particulièrement dans les "zones de contact" où les lignes sont très rapprochés. Kominternovo dans le Sud, Dokuchaievsk au Sud de Donetsk, Trudovsky à l'Ouest, l'aéroport au Nord, Yasinovataya bien sûr, mais aussi Zaitsevo au Nord de Gorlovka ou le secteur de Debalsevo sont à nouveau sous les orages d'acier de Kiev.

Quartier de Trudovsky à l'Ouest de Donetsk 19 avril 2018 

Dans le secteur Nord de Donetsk où je réside, le 19 avril en soirée, les tirs de l'artillerie qui ont commencé sur le secteur de Spartak (à l'Est de l'aéroport) vers 20h00 se sont étendus sur toute la lisière Nord d'Oktyabrsky et vers 21h00 ont été amplifiés par des échanges importants de tirs d'infanterie au niveau des ruines de la zone aéroportuaire située à 500 mètres de la maison. 

Les rapports militaires du matin ainsi que ceux des organismes observateurs du "cessez le feu" normalement en vigueur sur la ligne de front font état de plus de 1000 munitions tirées dans la journée d'hier sur le territoire des Républiques Populaires de Donetsk et Lugansk.

Retrouvailles avec Mourka dans un concert de ronrons et un festival de câlins
Ce matin à l'aube le canon réveil s'est chargé de réveiller la maisonnée sous un ciel froid aux nuages lourds d'une pluie fine.

Aujourd'hui, réparation sous un temps pluvieux, de la toiture crevée par des schrapnels il y a 10 jours, et surtout retrouvailles autour d'attentions familiales et d'un bon repas loin des lassantes boites de kacha et touchonka du front.

Bientôt la fin du mois d'avril et également celle de l' "Opération spéciale Antiterroriste" lancé il y a 4 ans par les putschistes du Maïdan dirigés par le pasteur sanguinaire Tourtchinov. Mais pour autant, la fin de cette campagne militaire ukrainienne criminelle lancée contre les populations russophones du pays n'est pas pour rassurer la population des Républiques séparatistes de Donetsk et Lugansk, car elle doit être remplacée début mai par la mise en oeuvre de l'application de cette "loi pour la réintégration du Donbass" votée il y a 3 mois à Kiev et qui ouvre la voie juridique, politique et militaire à une offensive contre le Donbass à dimension régionale car la Russie y est l'ennemi officiellement désigné.

Erwan Castel

Les sourires et les fatigues de retour du front de Promka
Soins attentionnés pour les 2 compagnes attachantes du front 

La "troika des fransous" de Piatnashka

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.