dimanche 29 avril 2018

Une jourrnée presque trop calme

120


Avec le beau temps, le fourneau dans la chambrée a pris un repos bien mérité tandis qu'un petit feu de bois l'a relevé dans une pièce désaffectée, offrant ainsi aux soldats la compagnie de cet ancestral feu qui éclaire depuis "la nuit des temps" la destinée aventureuse de l'Humanité.


Dimanche 29 avril 2018

Ce dimanche 29 avril notre secteur sur le front de Yasinovataya au Nord de Donetsk est écrasé par un silence inhabituel que les oiseaux et les faisans semblent même hésiter à troubler.

Dans les entrailles de "Forteruine" les hommes en profitent pour se reposer et fignoler les renforcements de la position.

Depuis 7 mois (déjà) que nous tenons cette position de Promka c'est l'une des journées les plus calmes vécues sur le front, le nombre de tirs ennemis depuis ce matin se comptant sur les doigt d'une main.

Sur ce secteur, habituellement envahi par des tirs et des explosions quasi continuelles, ce silence étrange dérange jusqu'à imposer aux sens en alerte une assourdissante méfiance...

"Bizarre... vous avez dit bizarre ? Comme c'est bizarre !"

Erwan Castel

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.