mercredi 18 avril 2018

Nouveau crime de guerre de Kiev

A Yasinovataya, l'usine de filtration d'eau à nouveau bombardée


Nouvelle attaque contre des civils travaillant à l'usine de distribution d'eau potable de la région de Donetsk.

C'est dans notre secteur entre Yasinovataya et Avdeevka que se trouve cette usine de traitement et distribution d'eau potable dont dépendent plusieurs centaines de milliers de personnes de la région de Donetsk. 

Lorsque les forces ukrainiennes envahissent la "zone grise" située entre Yasinovataya et Avdeevka l'usine DFS se retrouve non seulement dans une zone de combat mais devient même régulièrement la cible des soudards de Kiev qui veulent priver la population du Donbass d'eau potable.

Or, selon la convention de Genève qui définit les règles internationales d'engagement lors des guerres, les belligérants ont le devoir de préserver ce type d'infrastructure vitale pour la population civile.

De plus cette usine de traitement d'eau dispose de stocks importants de chlore, ce qui rajoute un risque majeur de pollution chimique de l'environnement et notamment du réseau hydrographique.

A plusieurs reprises L'OSCE est intervenue auprès de l'État major ukrainien pour qu'il libère la zone et permette aux équipes de maintenance de continuer le service du centre industriel en toute sécurité.

Peine perdue car les soldats ukrainiens continuent régulièrement à bombarder sciemment cette zone particulièrement sensible.
Ainsi ce 17 avril, lors d'une nouvelle violation du cessez le feu, le bus civil de l'entreprise "Eau du Donbass" qui assure la rotation des équipes d'ouvriers a été bombardé par les soudards de la 95eme brigade ukrainienne.

- violation du cessez le feu 
- civils pris sciemment pour cible
- bombardement d'un site protégé 

Bilan : 5 ouvriers blessés et la fermeture d'une usine distribuant l'eau potable à plus de 500 000 personnes. 

Erwan Castel


Photos de John Patrick Lancaster, un reporter indépendant installé à Donetsk et qui réalise un travail remarquable.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.