dimanche 21 février 2021

La Muse du Donbass

393

Le chant restant une des expressions les plus fortes de l'âme, il est naturel de le trouver au coeur des drames et des joies qui jalonnent la destinée humaine, et lorsque se meuvent les peuples vers la défense de leurs terres et de leurs libertés, les chants honorent le courage mais aussi fécondent la mémoire de demain. 

Et les russes sont parmi les peuples qui certainement ont le plus élevé et conservé lechant comme un élément majeur de l'expression identitaire.


Dimanche 21 février 2021

Ainsi, nombreux sont les artistes qui viennent depuis 7 ans chanter les rêves, la souffrance et l'héroïsme de ce peuple russe que le destin a placé au dessus d'un volcan de l'Histoire nommé Donbass. Mais, parmi tous ces bardes talentueux et fraternels il est une Muse qui illumine nos coeurs et raffermit nos bras et dont les chansons rythment nos pensées et nos rêves, des jardins fleuris de Donetsk aux tranchées sombres du front : c'est Yulia Dmitrievna Chicherina, une jeune artiste russe dont le talent n'a d'égal que sa gentillesse et sa fidélité à notre cause et notre fratrie d'armes. 

Pour nous tous elle est.... "notre Chicherina !"

Née dans l'Oural il y a 43 ans Chicherina poursuit depuis plus de 20 ans une carrière de "rock star" très populaire en Russie et qui n'a jamais altéré ses qualités immenses d'une femme humble et courageuse qui n'a jamais cessé d'écouter son coeur même au risque de voir s'éteindre les projecteurs occidentaux d'une carrière internationale prometteuse.

Depuis plus de 5 ans Chicherina, entre 2 concerts publics nous fait l'honneur plusieurs fois par an de son amitié et de ses chansons. Ses tournées dans le Donbass sont une bouffé d'oxygène pur, des salles de concert publiques et bondées aux cantines privées des casernes, en passant par les tranchées et les chambres des hôpitaux où la Muse se fait marraine attentive pour que dans la poitrine dure du soldat blessé renaisse son coeur d'enfant réconforté.

Yulia Chicherina sait avec une humilité et un respect fraternel mettre en avant ces miliciens anonymes qui pataugent dans la boue et le gel des tranchées pour "tenir la ligne" et à qui elle offre son art maitrisé pour diffuser leur courage et leur ténacité dans toute la réalité de ce conflit meurtrier et que personne hors du Donbass ne veut encore nommer "guerre", par peur ou par honte. Ainsi par exemple dans ce clip remarquable où Chicherina laisse la guerre du Donbass introduire et conclure sa chanson

"Моя Спарта" / "Ma Sparte'"


Nous naissons, nous mourons;
Nous l'avons déjà fait plusieurs fois -
Cela a été et sera pour chacun de nous.
A part nous, personne n'ira dans nos tranchées;

Depuis des centaines de vies nous faisons ce travail.
A personne jamais ne se rend notre fier Varyag!
Mon chemin, ma vie, mon Sparte, mon drapeau;
Avec un bouclier ou sur un bouclier- c'est comme ça!

Je laisse tout ce que j'aime,
A ceux qui m'ont cru sur la parole et ne doutaient pas,
Que je ne me rendrais jamais au combat;
Et que je ne me rendrais jamais sans combat."


Et pendant cette période de février où, dans un froid hivernal tardif, le feu ukrainien revient défier en vain nos déterminations, notre muse du Donbass est à nouveau à nos côtés, rencontrant les autorités, rendant hommage aux défunts mais aussi et surtout allant à la rencontre de la population et de ses défenseurs.

Comme à son accoutumé, Yulia Chicherina n'a pas manqué de venir saluer ses amis de la Brigade Piatnashka, faisant la tournée de ses popotes dispersées en compagnie de son fidèle Rex, un malinois fort de 15 années d'amour et de fidélité.

Ce fut la belle surprise de la journée, ce rendez vous proposé au rez de chaussée de notre compagnie dont la caserne est depuis 2 ans au centre ville de Donetsk.

Malgré les services du front et de la caserne, les stages et les congés individuels, nous étions encore une vingtaine disponibles et pas un seul n'a voulu manquer cette belle et vivifiante rencontre, et derrière nous les portraits de nos tués au combat semblaient revivre le temps d'une chanson.

De sa voix à la fois douce et puissante Chicherina a chanté la beauté de la vie, l'honneur de la défendre et les valeurs qui nous animent, trouvant dans un instant de grande simplicité et de pure noblesse les mots justes, ceux qui font battre les coeurs et briller les yeux.
A l'issue de ce petit concert privé les embrassades saluant ces retrouvailles furent ponctuées de traditionnels selfies qu'aussitôt les jeunes (et moins jeunes) se sont empressés d'envoyer avec fierté à leurs amis et familles.

La seule ombre de tristesse au tableau fut de voir Rex, ce doux malinois et inséparable compagnon de Yulia, lutter contre la douleur articulaire de son vieux dos pour venir dans un élan de gentillesse nous offrir ses dernières accolades canines.

Voici quelques extraits de sa prestation du 21 février 2021, dans la caserne de notre compagnie.


Merci à toi Yulia, pour tes chants, ton sourire, la force de ton amitié et de ta fidélité, ton nom est inséparable de ceux des bataillons dont tu nourris les cœurs en chantant les rêves et les souffrances du Donbass. 

A bientôt, je n'en doute pas !

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.