jeudi 18 février 2021

La guerre rampe à nouveau aux portes des cités


Chaque jour des nouvelles en provenance du front du Donbass confirment une aggravation militaire initiée par Kiev. Loin d'atteindre à nouveau l'intensité des combats et bombardements des années 2014 et 2015, les forces ukrainiennes continuent d'augmenter leurs pressions offensives contre les positions républicaines dans de nombreux secteurs du front. 

Ainsi ce soir ce sont les ceintures urbaines de Donetsk et Gorlovka qui sont les cibles de provocations ukrainiennes soutenues.

C'est à partir de 18h15, que les forces armées ukrainiennes ont commencé à bombarder la périphérie Ouest de la ville de Donetsk, notamment Staromikhaylovka et le district de Kirovsky où le toit d'une maison au 12 de la rue Krasnoflotskaya a été touché par un tir direct d'obus, heureusement sans faire de victime.

17 février 2021 soir, périphérie Ouest de Donetsk

Pour ces bombardements, les ukrops ont engagé des mortiers, lance grenades automatiques et des véhicules de combat d'infanterie de type BMP. Au total, une centaine d'arrivées ont été observées sur le territoire républicain dont une douzaine d'obus. Et les tirs ukrainiens audibles depuis le centre ville de Donetsk continuaient à 23h00.

Ailleurs, au Sud les unités militaires rapportent aussi des bombardements ukrainiens àe Kominternovo (Lance grenades AGS), Leninskoe (grenades à fusili), lSignalnoe (mortier de 82mm et BMP), Luganskoe (mortier de 82 mm et BMP), village minier d'Abakumov (BMP et AGS). Au Nord des bombardements étaient signalés sur la périphérie de Gorlovka, au village minier de Gagarine.

L'alerte a été donné par les chefs des administrations de Donetsk et Gorlovka tandis que sur le front les familles ont repris le chemin de leurs caves qu'ils avaient abandonné pendant 6 mois. 

A noter également que ces bombardements ukrainiens en augmentation interviennent au moment ou doit se réunir le groupe de contact tripartite en charge du suivi des accords de Minsk, que Kiev tente comme d'habitude, de saboter avec de nouvelles provocations.

Le souffle de la guerre est donc revenu très vite sur le Donbass et la menace d'une offensive ukrainienne est donc revenue hanter les esprits...

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.