jeudi 15 mars 2018

Une armée motivée et sur le qui vive


Le Printemps 2018 offre aux occidentaux plusieurs occasions de lâcher leur chien fou ukrainien contre le Donbass.

Sur la ligne de front, de Mariupol au Sud jusqu'à Lugansk au Nord, les tués, les blessés et les destructions quotidiennes témoignent de la virulence de cette guerre pourtant freinée par le régime des accords de Minsk.

Si l'armée ukrainienne a sournoisement profité de la trêve pour réorganiser son armée et redéployer un dispositif d'assaut renforcé, les Républiques de Donetsk et Lugansk ont elles aussi modernisé considérablement leurs forces de défense.

Le temps des milices hétéroclites et sous équipées a laissé la place à des unités normalisées et entraînées, et on peut observer, malgré 3 années d'un enlisement du front éprouvant car toujours meurtrier, que la flamme de la rébellion et l'amour de leur terre restent intacts dans les cœurs des hommes et des femmes postés jour et nuit sur une ligne de front devenue le rempart enterré de leur Liberté.


Loin des bonimenteurs propagandistes qui de chaque côté du front se gargarisent avec leurs propres mensonges, nous autres qui sommes déployés en première ligne savons que le choc attendu s'il se produit sera terrible et probablement bousculera dans un premier temps nos avants postes dans un déferlement de feu et d'acier meurtrier .

Mais nous connaissons aussi notre détermination, notre dispositif de défense déployé dans la profondeur, la réalité de résistance et de réaction d'une population qui nous soutient, la capacité de mobilisation rapide de nouvelles milices de volontaires tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de nos frontières actuelles etc.

Enfin nous savons que nous ne sommes pas seuls, et que notre combat qui est légitime se déroule dans l'ombre d'un ours attentif et bienveillant qui jamais ne nous abandonnera car nous sommes les gardiens des lisières de sa forêt !

Erwan Castel

Photos Svetlana Kissileva de l'article ici : Novorossiya Today




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.