mardi 24 juin 2014

Le cessez le feu de Porochenko : une promesse de faquin !

Suite de l'article sur la rencontre de Donetsk réalisée la veille : La trêve avant la paix ou le calme avant la tempête ?


Au moment même où les dirigeants des républiques du Donbass accueillaient à Donetsk des représentants du gouvernement de Kiev pour amorcer des premières discussions, les combats se poursuivaient sur la ligne de front.

Je ne parle pas ici des accrochages d'infanterie dont l'origine reste toujours sujette à caution, et logiques même dans le cadre mais bien des bombardements de l'artillerie ukrainienne agressant délibérément la population civile à Slaviansk et Kramatorsk.

Ainsi le "piètre" Porochenko, n'a même pas réussi à faire illusion quelques heures, confirmant une mentalité de faquin sans honneur trahissant jusqu'à sa propre parole !

Le cessez le feu, comme on pouvait le craindre, n'est rien qu'une nouvelle rodomontade du laquais étasunien installé à Kiev. Ses objectifs réels sont :

- Relever les unités militaires saignées à blanc et exténuées après 2 mois d'opération spéciale.
- permette aux parrains occidentaux d'offrir à leurs médias une image d'un président clément et pacifiste...

Le président russe Poutine vient de demander à la Douma d'annuler son autorisation d'intervention militaire en Ukraine... En bon joueur d'échecs il s'engage également sur ce terrain médiatique qui lui est si peu favorable depuis le début du conflit assumant jusqu'à la dernière limite la mission de médiateur que la Russie doit jouer dans le conflit. 

Ceci permet d'offrir un geste fort en direction d'un éventuel processus de paix, mais aussi de désamorcer la diabolisation engagée contre lui par la propagande médiatique occidentale. Cette autorisation de toute façon peut-être de nouveau être accordée dans l'heure si la situation redevenait brutalement intolérable.

En attendant, Poutine conserve ainsi toujours son avance sur le champ de bataille diplomatique...

Erwan Castel


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.