mercredi 4 mars 2020

"Pas peu fier"... mais surtout vous !

382


Happé par le tourbillon de l'actualité et des soins hospitaliers pour mon bras toujours en préparation de prochaines opérations micro-chirurgicales, je n'ai pas vu passer la barre des 1 500 000 vues atteinte par ce blog dédié principalement au Donbass, et ce malgré toutes les censures organisées depuis 5 ans contre mon travail de réinformation.

Mercredi 4 mars 2020

Ce matin, j'ai quitté l’hôpital 15 et une seconde période de rééducation préparant mon bras blessé en septembre 2019 à de futures opérations de restauration fonctionnelle, pour rejoindre la quiétude de mon bureau à la caserne et de ma petite maison du quartier d'Oktyabrsky, au Nord de Donetsk.

Et entre les informations du Donbass ou de Syrie et les mails et messages se bousculant en interminables files d'attente sur un écran poussiéreux, je remarque que mon blog a franchi contre toute attente la barre des 1 500 000 vues, malgré toutes les embûches et coups de poignard dans le dos qui ont marqué mon travail de réinformation sur le Donbass que je compile ici.

Ce blog, je l'ai ouvert il y a exactement 6 ans, pour regrouper les articles et informations glanés sur la crise ukrainienne et qui monopolisaient mon blog "Tradition" que j'ai du mettre depuis en sommeil pour préserver un peu le mien. Et au fil des événements qui se succédaient en cascade infernale, mon regard sur l'Ukraine et le Donbass, que je m'étais engagé à partager, est devenu de plus en plus accaparant mais aussi passionnant tant le séisme géopolitique qui secoue cette région d'Europe depuis 6 ans est symptomatique à la fois de l'hégémonie mondialiste que de l'effondrement de son système.

Plus tard, à partir de l'année 2014, est née une passion pour l'écriture que j'aiguise toujours aujourd'hui sans toutefois y trouver la satisfaction espérée tant cette aventure est pour moi nouvelle et remplie de tâtonnements recherchant une esthétique que je voudrais prétentieusement aussi belle que l'éthique que je défends jusqu'à être venu m'engager en février 2015 dans les rangs des milices populaires pour tenter de mettre mes idées au bout d'un fusil.

Mais peu importe... car l'essentiel est d'abord de tenter de libérer la Vérité sur le Donbass et la guerre abjecte lancée par Kiev contre sa population.


"Beaucoup d'ennemis beaucoup d'honneur !"


Lorsque je regarde la courbe générale des consultations du blog, je ne peux m’empêcher de sourire en regardant les embûches rencontrées qui y sont visibles mais qui ne l'ont pas fait mourir, comme par exemple  : 
  • La grosse dégringolade des statistiques, au printemps 2017, correspond à l'exclusion de mon blog des algorithmes internet définissant le référencement des articles sur les moteurs de recherche en fonction de leurs fréquences par sujets et de leurs consultations. Cette censure m'a obligé à développer une stratégie fastidieuse et chronophage s'appuyant sur un réseau personnel d'amis relayant mon travail. Cette stratégie s'avère efficace et permet également de résister aux réguliers blocages, censures et fermetures du réseau social Facebook.
  • La petite "dent creuse", au printemps 2016, correspond quant à elle au piratage informatique réalisé à mon bureau par Sébastien H. pour le compte d'une psychotique Christelle N., obsédée par le monopole de l'information francophone dans le Donbass et qui multiplie depuis 5 ans censures et diffamations à mon encontre pour me faire taire. Voici pour preuve de ce que j'avance 2 copies de messages concernant ce piratage, parmi les dizaines d'autres mails et messages relatifs à d'autres coups de poignard dans le dos, et bien pires, émanant de cette bande d'insectes rampants.


  • Pendant l'hiver 2017-2018, grâce aux réseaux et méthodes trouvées permettant de contourner censures et blocages, mon travail d'information regagne à nouveau en lisibilité, d'autant plus que je publie sur mon blog à cette période à des extraits de ce journal du front qui reçoivent à ma grande surprise un franc succès, ce qui m'encourage à poursuivre mon travail d'écriture. La courbe récente des statistiques signale aussi mon mois passé en réanimation au lendemain de ma blessure survenue sur le front le 23 septembre 2019.
Entre le compteur direct du blog et ceux des sites reprenant ou traduisant certains articles j'arrive aujourd'hui à plus de 2000 consultations quotidiennes et sur une courbe qui continue de monter, lentement mais sûrement, au grand dam des Torquemada de la pensée unique qui rêvent de rallumer les bûchers de l'intolérance ou de mes calomniateurs préférés qui aujourd'hui font preuve d'une telle imagination à mon encontre que je les soupçonnes aujourd'hui de se préparer pour un festival de comiques troupiers.

En pensant à ces cuistres mondialistes et autres courtisans à breloques français, je repense, mais sans avoir l'outrecuidance de me comparer à lui, au chevalier Georg Von Freundsberg, au service de l'Armée d'Espagne" qui s'est écrié prononcée lors de la bataille de Vicence en 1513: "Beaucoup d'ennemis beaucoup d'honneur !"

Aussi, loin de ces faquins occidentaux qui ne cherchent qu'à bâillonner la Vérité ou ceux qui veulent reproduire autour d'elle une autre dictature de la pensée unique, je remercie ici toutes celles et ceux qui, chaque année plus nombreux me lisent et relaient ma modeste contribution pour libérer cette Vérité sur le Donbass. Sans leur amitié fidèle et leur inlassable relais de mon travail mais aussi du travail des reporters français visitant le Donbass, tel Guillaume Chauvin, Yan Morvan, Jacques Pion entre autres, ou les locaux comme Ekaterina Katina, Svetlana Kissileva, Patrick Lancaster, Kristina Melnikova et tant d'autres... et même Christelle Néant et Xavier Moreau, Donetsk et Lugansk ne seraient aujourd'hui pas aussi connus, même avec cette guerre qui les saigne quotidiennement car leur réalité quotidienne fait l'objet d'une censure quasi totale, hallucinante et complice, de la part de cette "bien pensance" occidentale qui soutient les crimes de guerre ukrainiens dans le Donbass.

Mais le mérite de la longévité et du succès grandissant de ce petit blog personnel ne me revient pas exclusivement loin s'en faut et je tiens ici à le partager avec toutes celles et ceux dont l'intérêt, la fidélité et la collaboration servent avec efficacité et désintéressement la cause des peuples en général et celui du Donbass. 

Et c'est aux gens du Donbass en particulier que j'adresse mes plus vifs remerciements de tout mon coeur car leur amour, leur beauté et leur exemple quotidiens sont les plus beaux encouragements que je reçois depuis 6 ans pour continuer à les servir ici ! 

Merci donc à vous tous... et "merde aux autres !"

Erwan Castel


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.