dimanche 6 janvier 2019

La Mer Noire va finir par déborder


Avec la crise ukrainienne, la mer Noire depuis 5 ans a tendance a entrer régulièrement en ébullition surtout depuis l'incident provoqué à Kertch le 25 novembre dernier par la marine kiévienne et qui s'est soldé par l'arrestation d'une vingtaine de marins ukrainiens et la capture de 3 unités navales qui tentaient de forcer les eaux territoriales russes.

Depuis les vociférations des ukropithèques et la mise à l'eau d'une nouvelle flotille de moustiques s'enchaînent avec les promesses de Turtchinov de réaliser de nouvelles provocations entre la mer Noire et sa continuité intercontinentale d'Azov et les appels de Porochenko auprès de l'OTAN de renforcer sa présence maritime dans le région.

Ce dernier vœu ukrop semble avoir été entendu par Stoltenberg, le Secrétaire Général de l'OTAN puisqu'un nouveau navire de guerre étasunien a été observé aujourd'hui franchissant le détroit des Dardanelles et envoyé dans la Mer noire "pour assurer la sécurité du transit dans la mer Noire, et démontre également les capacités des forces de la 6e marine américaine" selon le commandant de cette flotte opérationnelle de la marine américaine, la vice-amiral Lisa Franchetti, qui rappelle les relations étroites de l'OTAN avec ses alliés (Turquie) et partenaires de la région (Ukraine, Géorgie). Ceci a été annoncé par le service de presse de la 6ème flotte américaine sur son compte Tweeter.

Il s'agit de l'USS "Fort McHenry" troisième navire  d'une série de huit navires de débarquement amphibie du type de l'île Whidby fait partie du 22ème groupe expéditionnaire de la marine transporte environ 500 US marines à son bord Ce bâtiment de débarquement est également équipé d'une de 5 hydroglisseurs pour le débarquement des marines et de matériel militaire. Construit en juin 1983, mis en circulation en février 1986 il a été mis en service en août 1987. 

Ses caractéristiques principales sont : 
  • Déplacement : 16 100 tonnes, 
  • Longueur : 185,6 m, 
  • Largeur : 25,6 m, 
  • Tirant d'eau : 6,4 m, 
  • Vitesse de croisière : plus de 20 nœuds, 
  • Autonomie de croisière : 8 000 milles (à 20 nœuds), 
  • Equipage : 22 officiers, 391 marins + 500 marines. 
  • Armement : artillerie et missiles antiaériens défensifs 

De son côté la Russie a également renforcé sa flotte de la Mer Noire basée à Sébastopol et multiplié les exercices maritimes (plus de 6000 jours en 2018) pour élever le niveau opérationnel face à une menace croissante.

Erwan Castel 

Article référence : Top War

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.