samedi 4 juillet 2020

Une babouchka assassinée par Zelensky !


  • Le 1er juillet un habitant de Frunze (rép. pop. de Lugansk) âgé de 22 ans a été blessé dans un bombardement ukrainien.
Ce 3 juillet 2020, les populations civiles des républiques de Donetsk et Lugansk ont à nouveau été meurtries par les forces ukrainiennes dans de de nouveaux bombardements ukrainiens de zones résidentielles au cours desquels:  
  • 1 grand mère de 80 ans a été tuée dans le village de Zaitsevo (front de la RPD) 
  • 1 femme de 53 ansa été blessée dans le village de Goluboyskoe (front de la RPL).
Lorsqu'au courant du mois de mai, les forces de défense républicaines avaient reçu l'autorisation exceptionnelle d'engager leur artillerie dans des ripostes aux violations ukrainiennes meurtrières du cessez le feu, le front du Donbass avait connu rapidement une accalmie sensible des bombardements de Kiev, prouvant s'il en était besoin que les soudards de Zelensky sont sous contrôle et qu'ils n'y a que la force pour les obliger à respecter le cessez le feu.

Mais aussitôt le niveau d'alerte des forces républicaines redescendu et leurs appuis feu rentrés dans leurs quartiers, les forces ukrainiennes ont à nouveau initié en juin une nouvelle escalade qui s'est soldé par de nouvelles pertes et destructions pour les républiques de Donetsk et Lugansk, dont plusieurs contre des zones résidentielles ou des infrastructures collectives civiles.

2 juillet 2020 en soirée - Tirs ukrainiens sur le village 
de Goluboyske sur le front de Lugansk

Ainsi ce 3 juillet 2020, le village de Goluboyskoe, sur le front de Kirov (rép. pop. de Lugansk) a été à nouveau bombardé par des mortiers de 120mm ukrainien appartenant à la 93ème Brigade ukrainienne (commandé par le colonel Bryzhinsky), et positionnés dans le secteur de Novotoshkovkoe. Sous les tirs des mortiers, 2 maisons résidentielles ont été détruites (34 &35 rue Kirova) et une femme de 53 ans résidant au 21 de la rue Chirokaya a été blessée à la tête par des éclats d'obus.

En réponse à ce tir criminel, les forces de défense républicaines en charge du secteur ont engagé à leur tour des tirs de riposte, qui ont réussi à détruire 1 mortier ukrainien tuant deux de ses servants et blessant un troisième.

Ailleurs, c'est sur le front Nord de Gorlovka (rép. pop. de Donetsk) que l'artillerie ukrainienne se déchaîne, suite à la destruction d'un de leurs drones d'observation et de correction d'artillerie. Et c'est le village de Zaisevo qui va entre encore la cible des mortiers lourds du 137ème bataillon de la 35ème Brigade ukrainienne. un des obus tiré a explosé dans la cour d'une maison blessant mortellement une femme de 80 ans.  est entrée dans la cour résidentielle, où se trouvait à ce moment un résident pacifique de 1940.

Conduite d'eau  potable Seversky Donets-Donbass endommagée par les bombardements ukrainiens du 3 juillet 2020

Il faut également noter que parmi les nombreuses destructions provoquées par les tirs ukrainiens contre les zones résidentielles, de nombreuses infrastructures d'approvisionnement en eau potable sont la cible des artilleurs de Kiev. 
Ainsi par exemple, toujours ce 3 juillet 2020, en République Populaire de Donetsk, les conduites d'approvisionnement d'eau potable de la station de Gorlovka-Dzerzhinsk ont été endommagées dans l'Ouest de Gorlovka (secteur de la mine Gagarine) tandis que plus au Sud, sur le front Nord de Donetsk, et pour la deuxième journée consécutive, c'est la station de pompage Vasilyevsky qui a été à nouveau bombardé. Ces bombardements ont provoqué des interruptions du travail des équipes de service et des coupures momentanées dans la distribution de l'eau.
Et du côté de la République Populaire de Lugansk, la situation des infrastructures collectives de vie est identique:  ainsi suite aux bombardements ukrainiens dans le secteur de Kirov, il y a eu des ruptures du réseau électriques, lesquelles ont provoqué des mises  hors tension de toutes les stations de pompage du département d'Alchevsk le temps des réparations.

29 juin 2020, bombardement ukrainien du village
d'Aleksandrovka, sur la périphérie Sud de Donetsk

Au vu des précisions obtenues lors des tirs ukrainiens sur les positions défensives républicaines (voir par exemple l'article précédent) il est exclu que les bombardements des civils du Donbass soient la conséquence de "dommages collatéraux" surtout lorsqu'ils sont répétés dans l'instant et également appuyés par des drones d'observation et correction de tir. Il s'agit bien de tirs aléatoires dirigés contre les zones résidentielles afin de terroriser régulièrement leurs populations ou de tirs ciblés destinés à détruire leurs infrastructures collectives vitales (eau, gaz, électricité...)

Dans une interview, l'ancien président ukrainien Porochenko a non seulement assumé les opérations militaires menées dans le Donbass, mais il a déclaré même en être fier. Aujourd'hui son successeur Zelensky qui promettait hier vouloir faire du cessez le feu dans le Donbass la priorité de ses priorités, s'avère être le continuateur zélé de l'agression à caractère génocidaire mené déclenchée par les occidentaux. Citer les soudards ukrainiens galonnés qui commandent les assassins du Donbass ne doit jamais faire oublier que leur Commandant en chef est le président ukrainien et qu'il a encore assassiné hier, une femme qui aurait pu être sa grand mère! Et que derrière lui se trouvent les marionnettistes étasuniens et occidentaux... 

Tandis que, de la dernière réunion des accords de Minsk qui vient de se dérouler à Berlin s'échappent de nouveaux blablas insupportables concernant un énième cessez le feu dans le Donbass, les forces de défense républicaines subissent quotidiennement une guerre d'attrition meurtrière menée par Kiev, leurs populations civiles sont toujours la cible d'un terrorisme ukrainien meurtrier et toujours impuni...

Erwan Castel

Frunze, maison d'une famille nombreuse touchée par l'artillerie ukrainienne le 1er juillet 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.