mardi 16 août 2016

Les Torquemada ukrainiens

Et vive la liberté d'expression en Ukraine !


La publiciste, journaliste et écrivaine Miroslava Berdnik a été arrêtée ce matin par le SBU ukrainien.

Connue pour ses positions anti-fascistes, cette femme avait dénoncé les crimes des néo-nazis ukrainiens et s'était opposée à la guerre dans le Donbass. Censurée jusque sur son site internet, où elle a dévoilé les connexions historiques entre nazisme et nationalisme ukrainien, elle était devenu ces derniers temps la proie des nationalistes qui l'obligeaient à se cacher en permanence.

Elle s'était également pronocée pour le maintien du statut officiel de la langue russe en Ukraine (langue maternelle et usitée par plus de 50% de la population) et pour le retour de la Crimée vers la Russie après 60 ans d'éphémère aventure ukrainienne...

Son dernier livre "Pions dans le jeu de quelqu'un d'autre" il y a un mois, a été immédiatement censuré par le pouvoir, et jugé comme «Une attaque contre l'intégrité territoriale». Elle a été arrêtée ce matin suite à des dénonciations...

Elle n'est pas la seule femme a être jetée dans les geôles du SBU ukrainien pour délit d'opinion... en effet Kiev a incarcéré plus de 50 femmes pour des raisons poilitques dont 2 sont mortes derrière les barreaux...


Lorsque qu'on regarde les condamnations subies par ces femmes il y a de quoi se poser des questions sur la santé mentale des juges ukrainiens qui ont fait condamner et incarcérer 2 mamies de 75 ans accusées d'avoir créer des groupes terroristes et qui sont mortes en détention cette année.

75% des personnes arrêtées sont accusées soit de terrorisme soit d'avoir créé un groupe armé illégal, mais seulement 17% d'entre elles détenaient des armes illégales. Nous avons donc bien à faire à des condamnations d'opinion sous couvert d'une lutte contre un terrorisme... même lorsqu'il est désarmé  !

L'Ukraine dans les jeux horrifiques des totalitarismes continue donc à gravir les marches du podium !

Erwan Castel,volontaire en Novorossiya

Source de l'article : 

- Site News Front, le lien : ICI 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.