dimanche 21 juin 2020

SS ? vous avez dit SS ?

Bataillon spécial ukrainien  "Azov" aux discours et symbolique ouvertement néo-nazis

Régulièrement je me fais traiter de terroriste, stalinien, communiste, mais le plus souvent de facho et néo-nazi par les "journalopes" occidentaux russophobes qui a défaut d'argument pratiquent la "reductio ad hitlerum", carton rouge coutumier des Torquemada de la bien pensance.

Pourtant celles et ceux qui commentent honnêtement l'opération occidentale menée en Ukraine depuis 6 ans admettent que, depuis le Maïdan, les nouveaux maîtres de Kiev appuient leur pouvoir policier et militaire sur les extrémistes nationalistes, bandéristes et autres radicaux asociaux qui ne cachent plus leurs références au nazisme d'un IIIème reich dont ils usent et abusent de sa symbolique héraldique.

Dernière trouvaille en recherchant les preuves des violations ukrainiennes du cessez le feu:

Vidéo de l'unité ukrainienne "DUK" composée de radicaux 
nationalistes ukrainiens montrant sur lbombardement 
d'une position républicaine sur le front Sud du Donbass 
Remarquez l'écusson de l'unité en haut et à gauche...
(publiée le 20 juin sur des réseaux sociaux ukrainiens)
Localisation du bombardement ukrainien

Mais aux yeux de la bien pensance, ce sont les défenseurs républicains qui violent le cessez le feu, qui agressent etc. ce sont les "méchants" de cette historiographie occidentale qui lessivent les consciences des esclaves de la marchandise; et pour verrouiller tout débat potentiel, les larbins et les décérébrés dans une inversion accusatoire hallucinante, nous accusent d'être des terroristes et des néo-nazis ! 

Et le plus pathétique est que, lorsque la vérité surgira des décombres de cette propagande de guerre occidentale, la honte n'étouffera même pas les Macron, BHL and Co et tous les larbins et les crétins russophobes qui pullulent dans leurs palais et médias asservis, et pire il s'en trouvera certainement comme lors de la libération des camps nazis en 1945 de dire "Merde mais je ne le savais pas !" 

A chacun sa dignité, quant à moi je n'ai pas à rougir d'être venu et resté ici pour défendre la Liberté et la Vérité du Donbass et d'avoir quitté cet Occident aliéné.

Erwan Castel
Autres articles du blog sur le sujet ici : néo nazisme

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.