samedi 28 janvier 2017

Donetsk tient le choc

Une nuit blanche animée par des combats 
et bombardements intenses autour de Donetsk

La nuit dernière la ville de Donetsk a vu ses défenses Nord sous le feu ininterrompu et soutenu de l'armée ukrainienne, dont certains tirs ont même touché des quartiers intérieurs de la ville, et bien sûr dans l'indifférence totale et complice des gouvernements et médias occidentaux !!!



Lorsque pendant l'été 2014, la population de Donetsk encaisse le choc furieux d'une armée ukrainienne ivre de haine, des milliers de civils allaient être, dans l'indifférence générale du monde occidental, les victimes de bombardements insensés, tandis que des centaines de volontaires affluent chaque jour aux portes des casernes pour participer à l'autodéfense de la cité... Six mois de bombardements meurtriers avaient suivi au cours desquels les milices, forgées dans le feu des combats avaient repoussé peu à peu une armée ukrainienne désorganisée et étrillée dans des "chaudrons" successifs. 

Depuis 2 ans, les accords de Minsk, en offrant la promesse d'une paix jamais tenue ont permis à Kiev de réorganiser son armée pour préparer une offensive nouvelle contre le Donbass rebelle.
Je ne sais pas si cette nouvelle offensive ukrainienne dont beaucoup parlent depuis plus d'un an va éclater prochainement mais force est de constater que les "ukrops" ont engagé depuis plusieurs semaines des actions offensives et des bombardements de plus en plus violents sur l'ensemble de la ligne de front, notamment en réduisant au maximum la largeur de la ligne par une occupation de la zone grise, et une reprise de pilonnages intensifs par leur artillerie lourde jour et nuit. 

Ainsi hier, dans une continuation d'une nouvelle escalade des opérations offensives entamée en décembre 2016, Kiev a déclenché hier une campagne de bombardements sur Donetsk d'une intensité qui n'avait pas été vécue depuis début 2015.
Les forces républicaines, arc-boutées sur leurs lignes de défense ont répondu coup pour coup aux attaques ukrainiennes, et vers 22h30-23h00 après de puissantes ripostes de notre artillerie, les bombardements ukrainiens se sont estompés progressivement... 

Lorsque j'aurais obtenu une accréditation je publierai les vidéos réalisées sur ce secteur de l'aéroport où je réside.

Hier soir entre 21h00 et 23h00 les résidents du secteur Nord de Donetsk ont été suspendus aux fracas des combats qui ont à nouveau envahi leurs espaces de vie, et ce matin quelques familles quittaient avec leurs enfants le quartier d'Oktyabrsky à nouveau menacé par les orages d'acier.

Si cette pression offensive de l'armée ukrainienne se poursuit, nous risquons fort d'enregistrer à nouveau de lourdes pertes parmi la population civile et les défenseurs du Donbass, qui aboutira vraisemblablement à un retour à des opérations militaires dynamiques d'envergure...

En attendant je partage celles réalisées par les journalistes reconnus :

Un minimum de 600 obus ukrainiens de calibre supérieur à 100 mm (obusier de 122 et 152mm, mortier de 120mm) ont été tiré au cours de la soirée sur la République Populaire de Donetsk.


Principaux événements militaires du 27 janvier (journal publié initialement sur FB)

(Mises à jour régulières - dernière : 00h30)

Le froid continue à  envahir les rues et les terrils de Donetsk : -10° à 14h00 dans le secteur de la Gare, tandis qu'à l'horizon se font entendre à intervalles réguliers les grondements sporadiques de l'artillerie ukrainienne, comme le souffle lent d'une bête à l’affût aux lisières de la cité...

Le matin, les bombardements continuaient au sud de la DNR, à Kominternovo et Sahanka (Nord de Shirokino).
- 06h00 : une reconnaissance offensive a été menée par des volontaires du "Prayvi Sector" (bataillon Azov ou Donbass qui sont déployés dans ce secteur) appuyés par des tirs d'artillerie.
-07h00 : les combats s'étendent à Sahanka qui est bombardé à son tour 

En début d'après midi c'est dans le secteur de "l'arc  Svitlodarsk" au Nord de Debalsevo (à la jonction entre les 2 républiques de Donetsk et Lugansk) qu'ont continué les bombardements et les combats; mais c'est sur le bouclier Nord de Donetsk que les plus importants combats et bombardements vont se dérouler pendant toute la soirée..

-13h00 : Mitraillage et bombardements des positions républicaines dans le secteur de l'aéroport et Spartak - Intensité moyenne. (Carte 1) 
-14h00 : Echanges de tirs et duels d'artillerie dans le secteur de Kalinove, en face de Stakhanov (Nord Debalsevo)
-14h30 : Les combats s'étendent vers le Sud entre Svitlodarsk et Logvinova (Nord de Debalsevo) avec utilisation de mortiers et véhicules de combat d'infanterie BMP. (Carte 2)
-16h45 : Tirs d'artillerie lourde au Nord de Donetsk - Intensité moyenne. 
-17h00 : Duel d'artillerie dans le secteur de Yakolevka (Nord Est de Donetsk)
-19h00 : Escarmouches au Nord de Dokuchaïevsk (Sud de Donetsk)
-20h30 : Bombardements et combats sur Spartak et Yakolevka (Nord Est de Donetsk) Mortiers et armes de véhicules blindés .
-20h40 : Bombardements et combats sur Dokuchaïevsk (Sud de Donetsk)

-21h00 : L'artillerie lourde dans le secteur de Spartak entre dans la danse, nous ripostons. Intensité élevée (Carte 3)
-21h15 : Bombardements et combats sur Leninskoe et Sahanka dans le secteur Nord de Shirokino (Sud DNR) -22h15 : Les combats dans le Nord de Donetsk diminuent en intensité, après une série de tirs républicains de contre-batterie sur l'artillerie ukrainienne positionnée près de Avdiivka.
-22h15 : Les bombardements ukrainiens de l'Ouest de Donetsk reprennent le relais sur Staromikhailovka (Ouest) et Trudovsky (Sud Ouest) (Carte 4)
-22h30 : Echanges de tirs avec mitrailleuses et véhicules de combat d'infanterie sur Spartak (Nord Est de Donetsk) et nouvelle série de tirs de l'artillerie lourde, cette fois plus à l'Ouest, sur la zone de l'aéroport (Carte 5)


-22h45 : Accalmie dans le Nord de Donetsk
-23h00 : Nouvelle série de bombardements, des messages d'alertes signalent l'arrivée de 2 tirs à l'intérieur de la ville, dans les quartiers de Kyivskyi et Kalininsky. (Carte 6)

-23h30 : Dans le Sud de la DNR, les ukrainiens continuent également leurs bombardements du secteur de Kominternovo (Nord Shirokino)
-00h00 : Bien que d'une intensité moindre les bombardements continuent dans le Nord de Donetsk. Tirs d'artillerie lourde et de mortiers dans une température qui dépase les -15°
-00h30 : Des tirs continuent dans le Nord de Donetsk. Intensité faible
_______________

A 7h00 ce matin, le quartier d'Oktyabrsky se réveillait une fois de plus au son du canon. 

Ici dans le Nord de Donetsk nombreux sont les personnes qui craignent que cette escalade continuent dans les jours prochains.



Ce matin, revenant du marché, je croisais sur le front des soldats relevés, fatigués, transis mais le sourire aux lèvres rejoignent pour quelques heures de repos la chaleur d'une soupe à l'abri d'une caserne... Ces hommes et ces femmes dont beaucoup sont aux avants postes du Donbass depuis plus de 2 ans sont les sentinelles anonymes et souvent invisibles qui veillent sur la sécurité des familles dormant à quelques minutes derrière leurs tranchées glacées. 

L'héroïsme de ces soldats est forgé par ce stoïcisme exceptionnel du russe dont la rusticité formidable lui permet de supporter indéfiniment les pires conditions imposées par la guerre ou la Nature...


 Dans les tranchées gelées, à quelques centaines de mètres seulement des avant-postes ukrainiens, 
derrière les sentinelles qui veillent, un soldat est au repos, attendant le moment du combat...

Ajouté à un courage téméraire individuel au moment des combats et qui est loin d'être une légende sortie de la propagande, cette endurance du soldat que j'observe chaque jour et qui est l'expression d'une capacité de résilience collective, est certainement une des raisons majeures de l’invincibilité militaire des peuples de Russie.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya


D'autres articles sur ces bombardements du 27 janvier soir :

- Le blog de Sébastien Hairon, Taranis : La ceinture défensive de Donetsk s'enflamme !

*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 

Erwan







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.