mercredi 5 juin 2019

L'abouchement des clowns

Aujourd'hui l'ukrainien Zelensky et Juncker de l'UE

Si au Moyen âge l'adoubement des chevaliers par sa signification éthique et son esthétique symbolique élevait la relation humaine vers la grandeur d'âme et la noblesse du comportement, en revanche l'abouchement des princes de la finance et de leurs bouffons révèle bien par la lourde obscénité de leurs gestes et facondes, l'arrogance d'une élite amorale et esclavagiste.

Ainsi de "Zé", cette nouvelle marionnette mondialiste installée à Kiev chargée d'aliéner sa population à la marchandise occidentale en transformant l'Ukraine en plantation militaro-industrielle au service d'une Union Européenne et d'une Organisation du Traité de l'Atlantique Nord dirigée et au service de la ploutocratie mondialiste anglo-étasunienne.

Le président ukrainien Volodymir Zelensky pour son 1er voyage à l'étranger se devait, en bon laquais de l'impérialisme occidental, de commencer par venir plier genou devant les deux exécutants, économique et militaire, de l'occupation étasunienne de l'Europe. 
Ainsi ce 4 juin 2019, le nouveau clown de Kiev est venu se faire aboucher par ses maitres Stoltenberg de l'OTAN et Juncker de l'UE...

Voyage intéressant dans les discours car il finit de confirmer "ce changement dans la continuité" opéré à Kiev cette année, où les bouffons se disputant le pouvoir sont toutes agitées par le même marionnettiste (ce qui n'est pas sans rappeler les derniers "changements" politiques français entre Sarkozy, Hollande et Macron qui, sous des casaques différentes courrent pour la même écurie).

Le servile "Zé" a confirmé dans ses discours obséquieux aux nouveaux maitres de l'Ukraine la poursuite de la politique menée par son prédécesseur Porochenko :
  • La volonté d'intégrer rapidement l'OTAN et l'UE et tourner le dos à la Russie
  • La poursuite de la militarisation anti-russe de l'Ukraine au profit de l'OTAN
  • L'asservissement économique auix occidentaux via une mendicité permanante
  • La participation active à l'encerclement militaire et économique de la Russie

Ce reportage signé "Euronews", euphémisme médiatique désignant les voix à l'unisson de Wall Street, du Pentagone et de Washington, sans oublier leurs éminences grises et trésoriers comme Soros par exemple, est intéressant car non seulement il est révélateur de l'homme-lige de l'Ukraine aux parrains occidentaux du Maïdan devenus depuis les commanditaires de sa mise en esclavage, mais aussi de la manipulation mentale opérée sur l'opinion par une propagande usant du mensonge direct ou par omission. 

Relevons ici par exemple :

0'.11": L"UE et l'OTAN "soutiennent l'Ukraine DEPUIS L'ANNEXION DE LA CRIMEE PAR LA RUSSIE"...

Là, nous observons les 2 types de mensonges typiques à toute propagande de guerre :
  • Le "mensonge direct" et péremptoire qui parle d'ANNEXION, alors qu'il s'agit d'un référendum populaire demandant un retour au sein de la Russie. Donc travestissment du cadre juridique de cet événement de mars 2014 et inversion des dynamiques l'ayant provoqué dans le but de cupabiliser le seul Kremlin d'une décision présentée comme arbitraire et sans fondement populaire.
  • Le "mensonge par ommission" qui ici évacue laconiquement par la préposition DEPUIS l'épisode du Maïdan, coup d'Etat qui s'est déroulé avec succès en février 2014 grâce à un soutien financier, politique et technique ouvertement occidental dont les responsables politiques sont venus moult fois soutenir physiquement les émeutiers (Biden, Ashton, BHL, Brennan, Mac Cain etc...)

0'25": ... "élever le niveau de vie des ukrainiens, d'éradiquer le corruption moderniser l'Etat, ... en assurant notre sécurité nationale" (extérieure)

Ici c'est une affirmation péremptoire tente de faire passer une ineptie dans son simplisme :
  • Si pour les forces de l'ordre intérieur (police, SBU etc) c'est encore logique, en revanche quoi augmenter les capacités opérationnelles des forces armées "éradique la corruption" ou pire "élève le niveau de vie" des citoyens, sachant le gouffre que représentent des dépe,ses militaires modernes, et les sacrifices sociaux qu'elles imposent, surtout dans des pays aiux économies effondrées comme c'est le cas de l'Ukraine.

1'.14": ..."L'Ukraine souhaite que Moscou mette fin à tout appui aux rebelles" du Donbass et à "l'effacement culturel" dans la péninsule de Crimée

Et pour conclure ce court reportage voici le double standard et l'inversion accusatoire :
  • Alors qu'il vient de mendier encore plus d'aide militaire de l'OTAN dont il confirme au passage le projet d'intégration de l'Ukraine, Zelensky demande que la Russie cesse de soutenir les Républiques du Donbass, qui depuis 5 ans sont bombardés et sous blocusn sans oublier les territoires occupés dont les popualtions sont ostracisées par la botte de Kiev.
  • Et dans les dernières secondes c'est le feu da'rtifice de la propagande de guerre avec cette inversion accusatoire d'un pouvoir qui, pendant qu'il interdit la langue russe pourtant majoritaire sur son territoire, la littérature et le cinéma russe, les toponymes et monuments soviétiques etc., mais accuse Moscou d'organiser un "effacement" culturel" en Crimée à l'encontre de la communauté tatare que les ukrainiens en revanche bombardent dans le Donbass !
Euronews a donc réalisé la prouesse, et en moins de 2 minutes, de nous présenter l'ensemble complet des types de mensonges de la propagande de guerre occidentale et Zelensky de nous prouver qu'il n'était qu'un laquais de la ploutocratie mondialiste, et peut-être même plus zélé que son prédécesseur.

Erwan Castel

Hier, l'ukrainien Porochenko et Juncker de l'UE 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.