mercredi 27 juin 2018

L'OTAN persiste et signe


Tandis que les Trumpolâtres prédisent que l'énergumène de la Maison Blanche va casser l'OTAN, certains même de délirer en évoquant un départ des USA de cette alliance militaire sous commandement étasunien, cette dernière continue sa stratégie d'expansion territoriale avec comme objectif principal de se positionner autour de la Russie et ses alliés.

Ainsi de la proposition d'intégration dans l'OTAN de la Colombie, pays voisin de l'irréductible Vénézuela et ses réserves pétrolières, ou encore de l'accord entre la Grèce et la Macédoine ("du Nord" maintenant) qui le veto d'Athènes pour son intégration dans l'alliance encerclant la Serbie.

Côté Europe de l'Est et particulièrement Mer Noire, l'OTAN persiste et signe dans sa stratégie agressive contre la Russie qu'elle appuie d'une inversion accusatoire des plus hallucinantes.

Prenons par exemple 2 événements qui viennent de se produire ces derniers jours sur l'échiquier européen  :

LE FOU UKRAINIEN ET LE PION GEORGIEN

Le 25 juin, le Département d'Etat étasunien, par la bouche de Wess Mitchell son secrétaire d'Etat adjoint pour les affaires européennes et eurasiennes,  a annoncé une augmentation des fournitures d'armes à l'Ukraine et la Géorgie.

Devant le Comité sénatorial des affaires étrangères, Mitchell a déclaré que l'augmentation des aides militaires "d'autodéfense" leur était nécessaire pour s'opposer à une "Russie qui les menace militairement". Cette politique d'armement aux frontières de la Russie est désormais possible depuis la levée de l'embargo Obama sur les armes à destination de l'Ukraine et la Géorgie.


Système etasunien de lance missile antichar "Javelin" livré par Washington à l'Ukraine et la Géorgie.

Ces livraisons d"armes ont d'ailleurs  déjà commencé en Ukraine avec la livraison de 37 postes de tirs et 210 missiles antichars "Javelin" le mois dernier pour un montant de 47 millions de dollars. D'autres lots arrivent comme des fusils de précision de type Barret etc... Au total 200 millions de dollars.
Et 250 autres millions de dollars seront également consacrer à Kiev dans le domaine de ma sécurité et du renseignement militaire.

La Géorgie bénéficie également d'un  programme d'assistance militaire similaire: Formation  et équipements (par exemple 72 postes de tir et 410 missiles Javelin pour un montant de 75 millions $.

Mais il ne fait pas perdre de vue que dans le ligne de mire de ces programmes d'equipenents se profile l'intégration de ces pays dans l'OTAN, comme l'a confirmé fin mai, le chef du département d'Etat étasunien Mike Pompeo qui a déclaré que Washington et Tbilissi travaillent sur l'adhésion de la Géorgie.

CONSEIL DE GUERRE DE SOLDATS DE L'OMBRE 

Dans le même temps se tenait à Kiev une rencontre entre les représentants des services de renseignements militaires de  l'Ukraine, la Bulgarie, la France, la Géorgie, la Moldavie, la Roumanie, la Turquie, le Royaume-Uni et les États-Unis.



Cette réunion  intitulée "Black Sea Intelligence Forum" a rapidement pris l'allure d'un conseil de guerre contre la Russie justifiant sa convocation en raison de "l'une des plus grandes menaces à la sécurité nationale de chacun des pays participants du forum et de la sécurité mondiale en général a été déterminée par les actions agressives de la Fédération de Russie".

Cette assemblée des soldats de l'ombre, "chouettes" et autres oreilles au service de l'OTAN a convenu de déployer plus de ressources militaires de renseignements sur les frontières de la Russie et dans la zone conflictuelle de la Crimée et du Donbass. D'autres résolutions ont été prises telles qu'un renforcement de la coopération entre les  services  de renseignements nationaux, la tenue de reunions bilaterales et multilaterales régulières etc.



Les 11 et 12 juillet prochains de tiendra dans son nouveau siège a Bruxelles le 26ème sommet de l'OTAN. Se souvenant de l'hystérie russophobe qui avait dominé  a Varsovie en 2016 le 25ème sommet de l'alliance, il sera très interssant d'observer celui ci à l'aune de l'escalade engagé par les USA malgré les discours parfois apaisant d'un Trump qui dans les faits jette plutôt de l'huile sur le feu depuis son arrivée à la maison Blanche, où les commandes du porte avion USA semblent bloquer sur le cap de ses prédécesseurs. 

Pendant ce temps là la situation sur la ligne de front du Donbass ne cesse de s'aggraver causant désormais des pertes quotidiennes du fait de la reprise des bombardements et de ses attaques de l'armée ukrainienne... équipée et encadrée par l'OTAN.

Erwan Castel


Le nouveau logo des services de renseignements ukrainiens, avec la chouette pointant son glaive sur la Russie, symbole de la mentalité atlantiste dirigeant la nouvelle Ukraine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.