lundi 10 novembre 2014

Debalcevo

Chaudron défensif ou saillant offensif ?


Profitant perfidement des accords de Minsk, au mois d'octobre les soudards de Kiev ont enfoncé la ligne de front dans le secteur de Debalcevo, carrefour routier et ferroviaire stratégique situé entre Donetsk et Lugansk.

Ce secteur est un objectif important pour les 2 camps et de violents combats s'y déroulent depuis plusieurs jours...

Pour les forces ukrainiennes 

Debalcevo est un "saillant" trop important pour être réduit facilement en "chaudron" et en le maintenant ouvert et alimenté par les voies d'approvisionnement logistiques venant du Nord,Kiev en fait un "saillant" menaçant les flancs des milices républicaine jusqu'à pouvoir y déclencher des offensives vers Donetsk à l'Ouest ou Lugansk à l'Est et surtout vers le Sud Est pour couper le sanctuaire séparatiste et atteindre la frontière russe pour ensuite isoler les 2 républiques.

Si l'assaut direct sur les bastions réclame des moyens gigantesques et provoquerait des pertes considérables, en revanche le terrain de Debalcevo est plus propice au déploiement et manœuvres d'un corps blindé et à le réalisation d'appuis terrestres ou aériens.

On peut imaginer que le scénario suivant serait à la portée de l'armée ukrainienne.

1/ Après avoir fixé les réserves séparatistes avec des reconnaissances offensives sur l'ensemble de la ligne de front, de Mariupol à Lugansk, les ukrainiens déclencheraient un offensive blindée dans le poche de Debalcevo en direction du Sud, vers la frontière russe. Cette offensive doit être le plus rapide possible.

2/ Dès la rupture du front nord, une 2ème offensive depuis le secteur de Mariupol vers l'Est seraient engager pour bloquer les renforts éventuels qui pourraient remonter de ce secteur vers Debalcevo, et faire la jonction avec le corps blindé Nord.

3/ Une sécurisation du couloir serait réalisé avec une réduction des poches de résistance ukrainiennes par des unités d'infanterie et d'appuis (génie et artillerie) cette phase est la plus importante pour capitaliser une offensive qui risque d'être coûteuse en hommes et matériels, et demande une réserve et une logistique considérable.

Les objectifs d'une telle poussée vers le sud sur 50 km aurait pour conséquences 

- de séparer Donetsk de Lugansk sur le territoire de Novorossiya
- de reprendre le contrôle de postes frontières ouverts depuis des mois 
- d'encercler le bastion de Donetsk, objectif principal de la guerre et l'isoler de ses réseaux logistiques.

La clé du succès d'une telle opération est la capacité de mobiliser rapidement une force blindée importante, soutenue par une artillerie mobile capable de réaliser des appuis massifs.
Ce type d'opération pour réussir doit être un "schwerpunkt" mobilisant des moyens mécanisés importants, une réserve de consolidation mais aussi et surtout une organisation de commandement de haut niveau opérationnel. Et dans ce dernier domaine, vu l'état de l'armée ukrainienne, tant au niveau de sa désorganisation que de sa motivation... monter une telle opération n'est pas gagné...


Pour les Forces Armées de Novorossiya, 

Reprendre le contrôle de Debalcevo permettrait :

- De libérer la liaison Nord entre ses deux bastions (actuellement c'est l'axe plus sud passant par Krasnyi Luch qui est utilisé)

- D'éloigner les villes d'une menace sur leurs flancs et de redéployer des unités sur des secteurs "plus chauds" (Au Nord et Sud Ouest de Donetsk par exemple) 

- De créer un nouveau et important "chaudron" si l'axe logistique Nord (E40) reliant Debalcevo à Slaviansk est coupé et sécurisé. Ce chaudron offrirait aux FAN une victoire majeure et permettrait de récupérer certainement un parc important de blindés et d'artillerie.

Combats dans le secteur de Nikishino le 7 novembre 2014

Ces derniers jours le saillant de Debalcevo connaît une recrudescence des reconnaissances offensives ukrainiennes vers le Sud. Nikishino est une localité au Sud-Est de Debalcevo et qui est aussi un verrou bloquant la poussée ukrainienne vers Krasnyi Luch et l'axe logistique républicain Sud.

Si Donetsk est la pierre angulaire de la ligne de front, Debalcevo en est un pilier majeur qui peut décider du sort de la bataille...

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.