jeudi 9 avril 2020

Bombardement ukrainien meurtrier


Tandis que le monde est tétanisé par la pandémie médiatico-virale du Covid19, dans le Donbass, des innocents continuent de tomber sous les bombardements criminels de l'armée ukrainienne. Depuis 6 ans, en parallèle d'une guerre d'attrition menée quotidiennement sur les positions défensives républicaines, les forces de Kiev poursuivent leur stratégie terroriste contre les populations civiles qui tentent de survivre à l'arrière des 460 kilomètres de la ligne de front. Pilonnages de l'artillerie, tirs des snipers ou bombardements aériens réalisés avec des drones, sont devenus le quotidien pour des milliers de familles.

Ainsi, aujourd'hui, les habitants du village de Shirokaya Balka sur le front de Gorlovka (Nord de la RPD) ont subi à 15h30, un bombardement ukrainien aérien réalisé à partir de drone. L'obus largué, en explosant au 166 de la rue Plotinnaïa a fait plusieurs victimes :
  • Une jeune femme de 26 ans, Miroslava Vorontsova, qui succombera de ses trop graves blessures pendant son évacuation sanitaire.
  • Un homme, de 60 ans, Mikhail A., très grièvement blessé à la poitrine, aux poumons et au cou. Actuellement en soins intensifs au service de réanimation.

Un tel bombardement constitue une double violation des accords de Minsk ( violation du cessez le feu et utilisation d'aéronef dans la zone d'exclusion du front) mais surtout une violation des conventions de Genève qui qualifient un tir intentionnel sur des civils comme un crime de guerre.



Ce crime de guerre a été commis par la 58e brigade mécanisée ukrainienne, aux ordres de Kashenko, une unité coutumière de ce type d'action criminelle visant les populations civiles 

Ce nouveau drame du front oublié du Donbass s'inscrit dans une poursuite méthodique et croissante des bombardements de Kiev sur  les zones résidentielles et les positions défensives, où sont tombés également depuis le début du mois d'avril une dizaine de défenseurs républicains.

Erwan Castel



Une fleur de 26 printemps fauchée par la haine....


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.