mardi 9 juillet 2019

"Ukrops Go home !"

Résultats d'un bombardement républicain sur une position ukrainienne avancée dans la "zone grise" censée rester démilitariser par les accords de Minsk 
Devant l'impunité internationale de l'escalade militaire meurtrière initiée par les forces de Kiev sur le front du Donbass (plus d'une douzaine de tués depuis début juillet), les forces de défense républicaines ont décidé de l'enrayer par elles mêmes en effectuant une série de ripostes sur des positions et des cibles participant à ces violations ukrainiennes du cessez le feu.

Lors de derniers SITREP (Rapports de situation militaire) j(ai eu l'occasion de partager ici plusieurs vidéos de tirs répoublicains détruisant des cibles ennemies identifiées, le plus impressionnant étant le tir d'un UR 83 P sur une position ukrop du front de Marinka.

Et ca continue, à la fois sur le terrain mais aussi sur la toile du net où les services de communiaction des bataillons ont décidé de répondre aux vidéos triomphantes des ukrainiens montrant leurs attaques par des vidéos montrant à leur tour les rispostes républicaines.

Ainsi par exemple, en riposte aux bombardements ukrainiennes importants subis sur le secteur de Dokuchaievsk au cours des derniers jours (au cours desquels "Skif", un commandant de la 5ème Brigade a été tué), les forces de défense républicaines ont engagé des ripostes sur les unités ukrainiennes responsables de ces attaques. Ici par exemple c'est un camion logistique transportant des munitions vers une position ukrainienne qui est détruit par un missile antichar filoguidé républicain.



Ces échanges de tirs sur le terrain et de vidéos sur la toile illustrent bien les caractéristiques post-modernes de cette guerre militaro-médiatique doans une hyper communication environnante qui rend impossible le contrôle de la réalité et la dictée d'une vérité defendue par l'une ou l'autre des propagandes. 

Et cette situation plus que tendue ne risque pas de diminuer au vu des acheminements nouveaux et importants de véhicules et blindés ukrainiens vers le front du Donbass qui depuis plusieurs jours prennent la destination du Donbass, comme ce convoi militaire arrivé en gare de Konstantinovka (au Nord de Gorlovka) à 18h50 ce 9 juillet 2019.



Que cherche exactement Zelensky avec cette montée en puissance de l'activité militaire ukrainienne sur le front du Donbass ? 
  • Veut-il pas engager une opération militaire d'envergure dont les objectifs politiques seraient de calmer le parti de la guerre qui a convoqué une réunion extraordinaire de la Rada mi juillet pour engager une procédure constitutionnelle contre lui, 
  • Veut-il  se placer en position de force avant de rencontrer Vladimir Poutine au sujet du Donbass comme il en a exprimé le souhait (avec la présence à ses cotés des Anglo-étasuniens ces mentors et parrains du Maïdan) ?
  • Où est-il simplement ébordé par ce rôle de Président réel dont il ne maitrise pas le script, que ses chiens de guerre n'en font qu'à leur guise sur le front, excités par la meute des néo-conservateurs occidentaux et des nationalistes ukrainiens ?
Ou peut-être un peu des trois.

Quoiqu'il en soit le nouveau Président ukrainien n'a visiblement aucune carte concrète en main et pour sauver la face lance l'idée complétement illusoire pour ne pas dire saugrenue d'une réunion de Minsk élargie aux USA et Grande Bretagne, qui est tout simplement irréalisable autant qu'un dialogue "intime" entre Kiev et Moscou qui ont tant de choses en commun serait inacceptable par les occidentaux qui ont réanimé le monstre bandériste et provoqué le coup d'Etrat du Maïdan... 

Sur ce sujet politique de la crise et de la guerre, voici l'analyse, 
toujours pertinente, de Karine Bechet Golovko qui confirme 
l'impasse dans laquelle s'est volontairement jeté Zelensky.

Entre une crise politique ukrainienne à venir et un risque fort d'embrasement de front du Donbass, les options ne sont pas très nombreuses et peuvent même se cumuler...

L'avenir et probablement les armes nous le diront...

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.