dimanche 2 avril 2017

"Parle à mon cul ma tête est malade !"

Un feu du ciel pour éclairer 
une nouvelle provocation ukrainienne criminelle !

Bombardements au phosphore dans la nuit du 1er au 2 avril 2017
Si les ukrainiens voulaient provoquer les décisions prises lors des réunions diplomatiques avec éclat ils ne feraient pas mieux ! : Alors qu'un énième cessez le feu à l'intérieur de la trêve de Minsk vient d'être signé, l'armée ukrainienne dès le premier jour de son application a réalisé dans la nuit du 1er au 2 avril 2017 des bombardements de la ligne de front avec des munitions chargées de phosphore blanc !

Nous avons eu l'occasion depuis 3 ans d'évoquer ici l'emploi par Kiev sur le front du Donbass de cette arme incendiaire dont l'utilisation concentrée ou sur des zones résidentielles est interdite par la convention de Genève (voir le lien ici : Bombardements au phosphore blanc).
La semaine dernière déjà les incendies détruisant certaines maisons bombardées avaient suggéré l'emploi de munitions contenant une charge de ce produit chimique hautement inflammable au contact de l'air.

Hier c'est sur le front de Yasinovataya au Nord de Donetsk que les "ukrops" ont donc décidé pendant un cessez le feu décrété, d'utiliser encore cette arme prohibée ! C'est ce qu'on appelle vulgairement du "foutage de gueule" !!!


Les observateurs qui se sont rendus sur place ont confirmé l'utilisation de munitions incendiaires tandis que sur les réseaux sociaux les vidéos et photos amateurs de soldats et d'habitants montrent depuis l'évidence que les criminels planqués à Kiev, Bruxelles, Paris ou Berlin refusent de reconnaître !



A l'horizon d'Oktaybrsky aujourd'hui, des colonnes de fumée noircissent le ciel rappelant la fumisterie des "blablas" de Minsk et que la Mort et la Haine rôdent toujours à l'horizon du Donbass...


Même si depuis l'annonce du cessez le feu pascal les bombardements ukrainiens ont diminué, Kiev continue a maintenir cette pression offensive, tandis que de nouvelles concentrations de troupes d'assaut sont observés à Artemovsk (Au Nord de Gorlovka (Nord DNR)) et que certainement le commandement recomplète les stocks de munitions détruits la semaine dernière dans l'incendie des dépôt de Balaklava...

Comme un équilibriste fou sur une corde tendue au dessus d'un gouffre, l'Ukraine ne peut reculer sans imploser il lui reste soit à tomber ou courir en avant plus encore vers la guerre...

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya


Près de l'aéroport, le village de Zhabunki...


*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans le travail de réinformation et l'aide engagée auprès des pauvres de mon quartier 

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

J'ai encore réduits mes besoins de subsistance à leur portion congrue (8 000 roubles par mois (150 euros au taux de change local) pour pouvoir aider plus encore des personnes isolées et des familles de mon quartier. 

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.