lundi 10 avril 2017

Kiev sonne la fin de la "trêve"

Une école maternelle bombardée avec des obus incendiaires


Malgré une nette diminution des bombardements le cessez le feu de la trêve pascale n'a jamais été respectée, les forces ukrainiennes persistant dans des violations quotidiennes du cessez le feu (entre 50 et 80 en moyenne). Même lors du dimanche des rameaux, des maisons ont été détruites comme à Dolomite à l'Est de Gorlovka.

Aujourd'hui c'est à Dokuchaïevsk, au Sud de Donetsk que l'artillerie de Kiev a encore frappé la population civile. Le jardin d'enfants N°11 a été touché par des obus incendiaires vers 13h00. Fort heureusement personne n'a été blessé lors de ce tir ciblé sur un bâtiment public.

Vraisemblablement, les forces ukrainiennes vont continuer à maintenir une pression minimale malgré la trêve annoncée, et ce jusqu'au lendemain des fêtes célébrant Pâques et peut-être même jusqu'au dimanche suivant qui est dans la tradition orthodoxe le jour des défunts... Il faut après cette période s'attendre à une nouvelle escalade tant au niveau des bombardements que des assauts terrestres, notamment dans la one Sud de la République de Donetsk.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.