jeudi 4 mai 2017

Par la lorgnette du Donbass 2

Lorsque Nicolas Dupont Aignan a rallié la candidature de Marine Le Pen pour le 2ème tour, j'ai cru un moment que sa personnalité gaulliste fidèle allait modérer et rassurer les peurs engendrées et entretenus par l'abus du terme extrême pour désigner le FN quand ce n'est pas carrément celui de "fasciste" dont le mainstream médiatique aime abuser pour diaboliser les ennemis d'un vrai totalitarisme financier et de la pensée unique...

Je ne suis pas FN, loin s'en faut, mais je revendique ici une "realpolitik" considérant que le plus important et le plus urgent pour l'Europe est de tout faire pour éviter cette guerre avec la Russie dans laquelle veut nous entraîner un Nouvel Ordre Mondial affamé et aux abois...

Publié initialement sur Facebook le 4 mai 2017

Le débat de la décadence politique 


Une fois n'est pas coutume je suis resté hier soir à Donetsk pour suivre chez un camarade français le débat Le Pen - Macron en direct...

J'aurais mieux fait de rester sous les étoiles d'Octyabrsky et écouter les tirs déchirant le silence sépulcral d'une ligne de front jamais endormie...

Car cette rencontre entre les deux sortants du 1er tour fut autant décevante dans sa tenue, les échanges insipides et immatures réalisés,  qu'elle a confirmé l'appauvrissement actuel  du débat d'idées en France réduit à des pugilats verbaux ad hominem tournant autour des "affaires" personnelles des uns et des autres qui sont les seuls faits commentés par une merdiacratie qui cherche à enfermer la critique dans le caniveau putride de faits divers cachant la vacuité des programmes politiques...

Beaucoup sont tentés au lendemain de ce qui ressembla plus à des ébats stériles de sourds accoudés à un comptoir qu'à un vrai débat politique de donner comme gagnant de cette rencontre l'abtentionisme rampant et légitime qui illustre bien quant à lui le désintérêt croissant, voire le dégoût certain des français à l'égard de leurs politiciens de papier...

Or, même si je constate amèrement que Marine Le Pen n'a pas su élever le débat comme beaucoup l'espéraient, je reste convaincu qu'elle est toujours le dernier rempart, même imparfait, qui peut freiner la mise en esclavage définitive de la France par la ploutocratie mondialiste amorale et apatride...

C'est triste de constater que le choix politique francais depuis plus de 30 ans ne soutient pas un projet mais condamne d'abord un gouvernement sortant sauf lorsqu'il s'agit de faire barrage à un Front National diabolisé de façon caricaturale et outrancière....

Ce débat est resté dans des ornières gauche / droite qui ne correspondent plus à rien car aujourd'hui les peuples de France sont divisés de facto dans une nouvelle lutte des classes verticale qui impose un changement du paysage politique et géographique du pays....

Convaincu de la dynamique natutelle des cycles individuels, saisonniers, communautaires... Je suis persuadé que nous sommes à l'aube d'une nouvelle période de l'Histoire des idées avec ses déclinaisons politiques, économiques, militaires, sociétales, religieuses etc...

Mais comme nous l'ont enseigné les mythes grecs et que 20 000 d'histoire européenne confirment, toute naissance périodique de l'Histoire doit être issue est généralement issue d'une chaos matriciel.

La linéarité d'une aventure humaine prédéfinie, immuable et subie n'existe pas chez l'Homme libre,  qu'elle soit arirotélicienne et cyclique ou chrétienne et finie, elle ne fait qu'organiser son esclavage. En réalité l'Homme libre, lorsqu'il a conscience de sa puissance autant que de sa fragilité, sans changer pour autant la roue du Destin peut infléchir petit à  petit sa destinée comme un équilibriste courant sur une sphère folle et qui menace à chaque instant de l'écraser sous sa pesanteur...

La victoire de Le Pen provoquera un chaos violent mais court au sortir duquel les peuples de France et certainement d'Europe regagneront progressivement  leurs libertés et leurs puissances....

La victoire de Macron scellera l'esclavagisme d'un monde moderne marchandisant la vie et détruisant les identités humaines, par un chaos organisé et profond...

Le défi aujourd'huu c'est d'avoir le courage de se plonger dans le feu matriciel d'un chaos salvateur sans lequel rien ne peut être créé ou subir la robotisation de la conscience et faire de ce cycle finissant le dernier d'une humanité imparfaite mais libre....

S'abstenir c'est aujourd'hui démissionner car si Le Pen n'est pas la solution,  et le débat d'hier l'a confirmé, elle reste cependant le détonateur potentiel qui peut aider à faire exploser la servitude moderne dans laquelle Macron veut nous enfermer.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans le travail de réinformation et l'aide engagée auprès des habitants sinistrés de mon quartier

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

J'ai réduits mes besoins de subsistance à leur portion congrue (8 000 roubles par mois (150 euros au taux de change local) pour pouvoir aider plus encore des personnes isolées et des familles de mon quartier.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel

Bien à vous
Erwan




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.