samedi 9 décembre 2017

Représentant US, psychiatriquement spécial



Les menteurs dans les interrogatoires de police sont repérés lorsqu'un répètent sempiternellement, mot pour mot, les mêmes histoires à dormir debout.

C'est également valable dans les conférences de presse.

Ce mensonge d'une invasion russe dans le Donbass est devenu aujourd'hui le fantasme d'une propagande de guerre occidentale qui ne sait plus quoi inventer pour alimenter sa russophobie psychotique.

Ainsi ce "représentant "spécial" étasunien pour l'Ukraine" qui, au lieu de jouer la carte du dialogue diplomatique, persiste et signe dans un mensonge belliciste .

Car depuis 4 ans, alors que du ciel au lisières des milliers d'yeux électroniques et humains fouillent le Donbass, pas une seule preuve formelle d'une présence d'unités militaires russes n'a été présentée.

Depuis 3 ans que je sillonne la République Populaire de Donetsk, je n'ai jamais d'unité militaire russe. Seuls des volontaires venus de Russie comme d'autres pays et des observateurs et conseillers militaires individuels non armés aidant les forces armées républicaines à se normaliser sur le modèle russe. (Comme le font les américains en Ukraine).

Seuls les chiens de guerre propagandistes occidentaux, en ressortant des photos d'archives de la Géorgie (2008) (et prenant leur public pour des cons), ont tenté de nous faire croire en 2014 que les russes avaient déplacé dans le Donbass des chars T80.... et des montagnes caucasienne !

Mais le plus "apeurant" dans cette bouffonnerie pathétique de la politique étasunienne est certainement qu'il existe encore, en plus des fanatiques mondiialistes, des naïfs assez srupideq pour croire à ces fadaises meurtrières.

Erwan Castel

Article référence : Novorossiyainform

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.