vendredi 8 décembre 2017

La stratégie d'un absurde suicidaire

Lorsque l'armée ukrainienne continue à envahir la zone neutre située entre Svitlodarsk à l'Est (zone ATO) et Gorlovka à l'Ouest (zone RPD), Kiev ne fait que confirmer une nouvelle fois :
  • son mépris des accords de Minsk qui définissent cette "zone grise" démilitarisée pour aider au cessez le feu défini.
  • son incohérence stratégique, et l'inaptitude de son commandement qui sacrifie ses soldats pour rien.

Cette réalité apparaît clairement sous le vernis propagandiste de ce communiqué ukrainien qui cherche à imputer la responsabilité des pertes aux seules forces séparatistes.

Erwan Castel

Source de l'article : Novorossiya Today



LE CHARGÉ DE PRESSE DE L'ATO VASSILI LABAÏ DÉCLARE LE RETRAIT DES FORCES UKRAINIENNES DES VILLAGES DE GLADOSSOVO ET DE TRAVNEVOÏE

Le chargé de presse de l'ATO (NDT : la soi-disant « opération anti-terroriste », terme utilisé par Kiev pour cacher la guerre déclenchée contre son propre peuple) Vassili Labaï a déclaré au média le retrait des forces du régime kiévien des villages de Gladossovo et de Travnevoïe qu'elles avaient occupés en violation des accords de Minsk,

« La situation dans la zone de Gorlovka s'est subitement tendue. Sous la pression du feu des terroristes, les combattants du bataillon « Aïdar » de la 54e brigade ont été contraints de laisser les positions dans les villages de Gladossovo et de Travnevoïe pour remplacer les effectifs, suite aux pertes subies.

Actuellement, il n'est pas possible de retenir les villages occupés. Depuis le 23 novembre dernier, les unités ont perdu 12 militaires tués et 5 blessés. Nos défenseurs ont péri principalement sous les tirs des snipers, y compris depuis les positions en arrière.

Le fait que ces positions sont situées dans un creux ne nous permet pas de contrôler les dits villages. En plus, depuis a nuit dernière l'ennemi a procédé au minage des routes. Suite à quoi, un de nos camions qui assurait l'approvisionnement en eau a été détruit par une mine. L'explosion a tué 3 nos autres militaires ».


Tout cela nous montre que le commandement ukrainien a obligé ses militaire de s'emparer des positions qui n'étaient manifestement pas à leur avantage et ont fini par battre en retraite en massacrant une quinzaine de leurs hommes. Un tactique militaire façon Heleteï (NDT : Valéri Heleteï est le ministre de la Défense ukrainien).

Alexandre Kots, l'envoyé spécial de KP.ru dans le Donbass

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.