mercredi 16 janvier 2013

La supercherie du Maïdan


John Mac Cain n'est plus à présenter. Ce sénateur étasunien est depuis la chute du rideau de fer le paragon néo-conservateur le plus fanatiquement adepte d'une croisade du Nouvel Ordre Mondial contre la Russie et ses alliés. 

Ce vétéran de la guerre du Vietnam dont la vision est restée sur la caricature américaine anti-soviétique de la guerre froide, montre son rictus partout où son ami Soros organise avec ses réseaux politico-financiers, les révolutions colorées, arabes et autres coups d'Etat dans les pays qui ont encore la liberté d'être "non alignés" au système ploutocratique mondialiste.

Il n'est dons pas surprenant de voir l'incendiaire Mac Cain venir saluer des manifestants que la presse occidentale présente comme les acteurs d'une révolution ukraino-ukrainienne démocratique. Et cette visite ce dimanche 15 décembre 2013 d'un haut responsable et représentant de la stratégie hégémonique étasunienne n'est pas exceptionnelle, 4 jours avant, c'était Victoria Nuland, le secrétaire d'Etat de la Maison Blanche qui était venue soutenir les émeutiers du Maïdan et confirmer "le dégoût des États-Unis contre les autorités ukrainiennes" exprimé la veille par le Ministre US Joh Kerry. 

Ce dimanche, pour porter médiatiquement la venue du faucon de guerre étasunien, les opposants au Président Ianoukovitch ont retroussé leurs manches raclant dans l'underground de Kiev les skinheads, néo-nazis notoires, hooligans et autres asociaux et radicaux notoires pour remplir cette place de l'indépendance de la capitale ukrainienne. 200 000 personnes assurent les médias occidentaux qui suivent avec une bienveillance zélée cette "révolution" qui veut faire entrer l'Ukraine dans le pré carré de la finance internationale.


Mac Cain, qui est accueilli par l'opposition ukrainienne comme un messie (ou plutôt un mécène) déclare : "Nous sommes ici pour soutenir votre juste cause, le droit souverain de l'Ukraine de déterminer son propre destin librement et indépendamment. Et le destin que vous recherchez réside en Europe"

Mais alors me direz-vous, que vient foutre un sénateur étasunien dans un pays aussi éloigné de Washington ? Et là encore c'est Mac Cain lui-même qui apporte un début de réponse : 

«Il ne fait aucun doute que l'Ukraine est d'une importance vitale pour Poutine. Je pense que c'était [Henry] Kissinger, je ne suis pas sûr, a dit que la Russie, sans l'Ukraine, était une puissance orientale, avec l'Ukraine, elle était une puissance occidentale."

Nous y voilà ! Au delà des belles ritournelles "droitdel'hommistes ou démocratiques" que les médias serves déclenchent quotidiennement comme des rideaux de fumée mantriques, nous voyons resurgir la "stratégie du Containment", cet encerclement de la Russie qui est le fantasme des thalassocraties britanniques puis étasuniennes dans l'Histoire européenne, et ce depuis le 19ème siècle, et la guerre de Crimée en est un des exemples les plus meurtriers.

L'équilibre ayant été rompu avec la chute de l'URSS, la pensée unique occidentale se précipite, tel un raz de marée vers la Russie : Pologne, Balkans, Pays Baltes etc... et l'OTAN, grâce à l'UE, son cheval de Troie, est aujourd'hui arrivée aux portes de la Russie où Washington n'hésite pas à déclencher des conflits armés, comme en Géorgie par exemple. 

Cette collusion entre l'OTAN sous commandement de Washington et l'UE est palpable également sur le Maïdan, car mercredi dernier qui accompagnait Nuland ? : ni plus ni moins que Catherine Ashton, la responsable de la politique étrangère de l'UE !

Et les chiens de garde occidentaux veulent toujours nous faire croire que le Maïdan est une affaire intérieure ukrainienne, alors que chaque jour une ingérence de l'OTAN et de l'UE est de plus en plus visible dans la tentative de renverser un régime politique, certes criticable, mais démocratiquement élu. 

Mac Cain a péroré sur le Maïdan en affirmant que "l'Ukraine améliorera l'Europe et l'Europe améliorera l' Ukraine"...

Sans vouloir être catastrophiste, remplacez Ukraine par "guerre" et Europe par "Nouvel Ordre Mondial", et on a une perspective possible et même probable du devenir de l'Ukraine si le Maïdan réussit son " change power" !

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.