vendredi 15 mars 2019

Mamaï, toujours présent !

309


Lorsqu'un camarade est tué au combat, c'est un frère qui disparaît, mais lorsque notre "Com'bat", Oleg Mamaiev a été tué au combat ce 18 mai 2018, c'est un père qui nous a quitté tant sa personnalité hors normes était devenue indissociable de la Brigade Piatnashka qu'il commandait depuis le départ de son camarade et ami "Abkhaz" devenu député de la République Populaire de Donetsk. 


Vendredi 15 mars 2019

"Mamaï" est l'exemple même du chef naturel qui sait se faire respecter sans règlement ni coup de gueule inspirant une confiance et même un bonheur sans bornes de la part de ceux dont il avait la responsabilité de commander.

Sa stature imposante et sportive n'avait d'égal que son humilité et parfois, alors qu'il était visiblement dans son élément sur le front, il semblait mal à l'aise dans les cérémonies et rassemblements protocolaires, sa liberté engoncée dans un uniforme de parade trop rigide pour son corps et son esprit.

Aujourd'hui, je mesure l'importance de cet homme à la fois puissant et humble lorsque, croisant sur le net ou dans les couloirs du bataillon une photo de lui, l'émotion de son souvenir refait surface intacte, ou que à l'évocation de "Piatnashka", un milicien d'une autre unité ou un civil rencontrés m'en parlent aussitôt avec un respect sincère et profond. 

Ainsi de cette chanson de Oleg Reka qui lui est consacrée, et où la réalité de ce chef est à la hauteur de sa légende, et que je partage ici non sans un pincement au coeur.


Si "Mamaï", ce volontaire du Donbass repose aujourd'hui en paix auprès des siens en Ossétie du Sud, il est cependant resté ici présent dans les coeurs de ses soldats qui continuent à travers leurs missions à honorer sa mémoire essayant à chaque instant de se montrer dignes de l'exemple qu'il nous a légué avant de partir vers le régiment des immortels.

Un homme, un camarade, un chef comme il en existe peu mais qui marque une vie et nourrit la mémoire du passé et l'avenir des pensées...

Erwan Castel

Les autres articles sur Mamaï : ici 

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front

Quelques jours avant sa mort Mamaï comme à son habitude était venu nous voir sur notre position
 en première ligne du front de Yasinovataya, au Nord de Donetsk

1 commentaire:

  1. C'était une des première chanson de ma PM, elle me fait toujours aussi chialé:
    https://www.youtube.com/watch?v=UOt5ReKoo24
    (et elle n'est pas que de la Légion ...elle est pour tous).
    Force et courage Erwan.

    RépondreSupprimer

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.