mercredi 24 avril 2019

Vers une reconnaissance volontaire


On pourrait résumer la décision politique de Moscou par "si je ne viens pas à toi tu peux venir vers moi" 

Bloquée sur le plan international, la Russie qui ne peut intervenir dans le Donbass sans être accusée de provoquer un "casus belli" avec l'Ukraine, empêche cependant cette dernière d'y appliquer une répression, via des aides logistiques, humanitaires et économiques octroyées à sa population russe bombardées depuis 5 ans.  

Et Moscou de renforcer sa protection sur le Donbass au lendemain du changement de pantin à Kiev, en mettant en place une procédure simplifiée et "rapide" d'obtention de passeports russes pour les citoyens des Républiques populaires de Donetsk et Lugansk, et qui était évoquée depuis le début de cette année.

Une mesure qui renforcera rapidement l'identité russe du Donbass et donc la légitimité pour Moscou d'y avoir un droit de regard, de protéger sa population et même, si les Occidentaux autorisent une nouvelle offensive ukrainienne, d'intervenir militairement pour la defendre.

Contre cette mesure administrative, Kiev ne peut pas grand chose car une fois de plus Moscou ne fait que proposer et c'est le peuple qui dans sa souveraineté dispose. 

Et d'ailleurs comment Kiev pourrait contester sur le plan national cette disposition russe lorsque tant d'ukrainiens ont une double, triple voire quadruple nationalité ? De même sur le plan international car ce n'est pas la première fois qu'un État propose son passeport à sa diaspora (ex Israël).

La réaction de Zelensky sera tout de même très intéressante et révélatrice de sa personnalité et de sa marge d'initiative politique....

Erwan Castel


Source de l'article : NRT 24

(OFFICIEL) RUSSIE DÉLIVRERA SES PASSEPORTS 
AUX CITOYENS DU DONBASS

Les habitants des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk pourront recevoir plus la nationalité russe suivant la procédure simplifiée en vertu d'un décret signé le mercredi 24 avril 2019 par Vladimir Poutine, quelques jours après l'élection du nouveau président ukrainien Vladimir Zelensky.

Le décret précise notamment que les autorités russes ne devront "pas prendre plus de trois mois" pour étudier les demandes déposées.

Cette mesure "humanitaire" vise à "protéger les droits et libertés de la personne et du citoyen et est guidée par les principes généralement acceptés des normes et du droit international", selon le texte du décret.

En quoi consiste exactement cette procédure dite simplifiée? 
  • Les habitants de la RPD et de la RPL n'auront pas à justifier de cinq ans de séjour sur le territoire de la fédération de Russie, permettant aux habitants de recevoir le passeport russe, tout en résidant dans le Donbass,
  • Ils n'auront pas besoin de justifier d’un emploi sur le territoire de la fédération de Russie, ou d’une autre source légale de revenus, ou de justifier de ressources, notamment sur le compte,bancaire,
  • Ils n'auront pas besoin de fournir les preuves d'avoir rennoncé à la nationalité ukrainienne 
  • Ils n'auront pas besoin de passer des tests confirmant leur niveau de maîtrise de la langue russe,
  • Ils auront  la possibilité de lancer cette procédure s'ils sont déjà entrés de manière légale en Russie.
______________________

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.