lundi 8 avril 2019

Encore des civils bombardés et blessés


Aujourd'hui, les artilleurs ukrainiens continuent leur pression offensive sur le territoire des républiques de Donetsk et Lugansk, convaincus qu'aucun des deux candidats Prorochenko ou Zelensky, une fois l'un des deux élu, ne contrariera pas leur terrorisme à l'encontre des populations russes du Donbass, bien au contraire...

Encore 2 civiles blessées à Gorlovka et Donetsk

A 09h25, dans le village de Staromikhailovka à l'Ouest de Donetsk, une femme de 79 ans a été griévement blessée par des éclats d'obus de mortier ukrainien de 82mm tirés depuis Krasnogorovka, alors qu'elle se trouvait dans son jardin. Elle a reçu plusieurs schrapnels dans les membres et qui lui ont cassé une jambe, hospitalisée à Donetsk, malgré la gravité de ses blessures son état est stabilisé. Au total 17 obus ont été tirés sur le quartier résidentiel civil entre 09h25 et 09h55 par les forces de Kiev.



A 11h30 ce même lundi 8 avril 2019, le village de Zaitsevo, au Nord de Gorlovka (Bord de la République Popumaire de Donetsk) a de nouveau été bombardé dans ces quartiers résidentiels par les forces ukrainiennes. Plusieurs obus de mortier de 82mm ont provoqué des dégats dans la rue Rybalko, endommageant des maisons et voitures et blessant Elena Alexandrovna Goloperova, une jeune femme de 37 ans; les blessures heureusement sont sans gravité.

Cette politique de terreur de Kiev à l'encontre de la population russe du Donbass est également appliquée dans les territoires occupés par l'armée ukrainienne où des faits divers et des témoignages rapportent régulièrement une partie des exactions commises régulièrement par cette armée d'occupation et ses soudards. Ainsi par exemple d'un viel homme qui a été battu à mort par des soldats ukrainiens ivres qui voulaient lui voler son scooter, dans le village de Novotoshkovskoe situé sur le front de Lugansk, en zone contrôlée par Kiev. Cela a été rapporté par des témoins du meurtre qui étant menacés par les soldats ukrainiens n'ont pas pu secourir la victime.

Et toujours des pertes dans les rangs de la milice 

Du côté militaire, les miliciens républicains continuent à être soumis à des tirs quotidiens et meurtriers ciblant leurs positions défensives comme ici dans notre secteur de Yasinovataya où une casemate défe,denat la route Donetsk- Gorlovka est prise à partie en pleine journée par le canon de 30mm d'un véhicule de combat d'infanterie ukrainien de type BMP 2.

Vidéo d'un bombardement ukrainien au canon de 30mm de BMP2
d'une position défensive républicaine sur le front de Yasinovataya


Chaque jour apparaissent sur les réseaux sociaux des unités engagées dans la défense des républiques des informations faisant état de tués et de blessés, victimes des violations ukrainiennes incessantes du cessez le feu.

2 miliciens tués sur le front parmi les pertes subies ces 2 derniers jours... 


7 avr, Yevgeny Gennadievich Rodine, 34 ans



8 avr, Vladimir Korenyugin. 30 ans




Depuis plus de 2 mois, les forces ukrainiennes tirent désormais de jour comme de nuit sur nos positions, tandis que les unités républicaines continuent d'élever leur niveau opérationnel pour faire fasse au "matin du grand soir" que beaucoup ici pensent inévitable tant seules les armes peuvent débloquer aujourd'hui cette hémorragie d'une guerre à la fois cachée et entretenue par les occidentaux qui l'ont organisé au sortir du Maïdan.

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.